Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Dernière ligne droite | Accueil | PS, charrue et boeufs »

30 juillet 2009

Commentaires

Thomas A.

Bravo et merci Mr Dupin pour cet article clair et complet sur l'aspect politique de la décroissance !

Tol

Pour des éléments d'analyse de fond, voir aussi le dossier plutôt synthétique mis en ligne par la revue Mouvements : http://www.mouvements.info/+-decroissance,1119-+.html

Baillergeau

Il n'est pas impossible que la sortie de la fin de la crise se traduise par une absence de croissance.
Personne au PS ne travaille sur ce scénario.
Aussi,les idées des écolos qui eux souhaitent une sortie en décroissance, méritent d'être entendues au PS, mais le PS n'écoute personne.

Francois DM

Merci 1000 fois à vous Eric pour votre très bon article dans le MondeDiplo de ce mois-ci. C'est très instructif et nous y constatons qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourrir avant que ce mouvement s'organise au niveau mondial et puisse être entendu plus largement.
Moi aussi j'aimerais participer de près à ce mouvement mais malheureusement ici aux USA la décroissance paraît embryonnaire voire inexistante... Ici tout est à faire. Bravo à vous et à tous les francophones qui ont déjà compris que l'avenir est à la refonte d'un système économique depuis longtemps aveugle.
A bientôt.
Francois DM

Tony B

Avec une Chine qui, malgré la crise, est repartie à un taux de croissance de 8 % (historique et jamais connu durant toute l'histoire européenne), les Verts européens peuvent bien se raconter des histoires... A moins qu'il ne s'agisse simplement d'une idéologie : se cacher la réalité d'un déclin précipité (de l'Europe) en s'en faisant vertu ("nous avons choisi la sobriété").

Michel

"Il fallait voir l’air interloqué de M. François Fillon. Ce 14 octobre 2008,"
mis en ligne le "30 juillet 2009 à 20h13"

14 octobre 2008 ou 30 juillet 2009 ???? Il faut choisir.

Sur le fond, la décroissance me parrait être un luxe de riches, et je doute que nos amis Chinois, Indiens ou Brésiliens soient trés intéressés par les propos d'Yves Cochet

GED

Mais madame Lagarde a trouvé la parade à la décroissance : la croissance négative, madame Lagarde ne parle que par oxymore.

Jérémy P.

Michel,
t'es tu vraiment renseigné sur ce que préconise la décroissance. Bien évidemment, la décroissance n'est préconisée que pour les pays (environ 20% de la population planétaire) qui consomme honteusement 80% des ressources mondiales). Donc, oui, c'est un problème UNIQUEMENT de riches... c'est à dire toi, moi.... et tant d'autres.

Nicolas Salkin

Pour convaincre, il faut guerroyer sur le terrain même de l'ennemi: reprenons la définition comptable - universellement reconnue par tous les milieux d'affaires terriens - d'imputer les ressources utilisées dans un produit en les chiffrant "à leur valeur de remplacement". Et d'éviter le maquillage frauduleux de ce chiffrage par les économistes qui valorisent, depuis toujours, les énergies fossiles en stock (terrestre) à leur coùt de mise en oeuvre et non à leur coùt de remplacement par des énergies renouvelables produites dans un monde sans énergies fossiles.
Requérons que la Justice exige que la rêgle comptable soit appliquée, amnistions tous les gestionnaires de faillite frauduleuse en cause, et ensuite on pourra discuter, tous, économistes (gestion des richesses locales temporaires) et écologistes (gestion des ressources globales à long terme) d'un projet de civilisation.

Nicolas Salkin

(Suite)
En chiffrant les économies industrielles sur la base comptable correcte du coùt des énergies fossiles, le calcul saute aux yeux: nous sommes en décroissance forte depuis 30 à 40 ans ! Les politiciens et pire, les chantres du "libéralisme frauduleux" mettent en opposition écologie (durable) et croissance. Il n'y a pas d'opposition, sauf dans leur comptabilité incorrecte. Nous avons évaporé une part non-négligeable du stock d'énergies fossiles. Si on peut discuter des diverses religions scientistes, spiritualistes ou libérales promettant un futur résolvant les problèmes plus vite qu'il ne les crée, mais c'est une fois de plus une mauvaise pratique comptable. La question est simple et personnelle: quel modèle de société peut voler ses enfants plus d'une génération ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité