Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Face à McCain | Accueil | Casse-tête territorial »

07 mars 2008

Commentaires

Erick

Ben ouais ...
Il est en tout cas bien plus moral pour la gauche d' embrigader :-)) des co-listiers d' extrême-gauche que pour la droite oser parler aux électeurs d' extrême-droite.

Martin P.


c'est effectivement la communication du modem au soir du 1er tour qui va etre l'attraction de ces élections

flamant rose

J'ai toujours été partisan de ne pas faire la moindre alliance avec le FN et je reste sur cette position. Les socialistes n'ont jamais eu et n'ont toujours pas la même position vis à vis de l'extrême gauche, cette année bat tous les records d'alliances entre LO et le PS. Ma rigueur intellectuelle à l'égard des extrémistes me renforce dans l'idée qu'il faut combattre ce PS. Nous n'avons pas le même sens de la moralité.

A Marseille Jean Claude Gaudin possède 5 secteurs sur 8. Il me semble que le premier avec Jean Roatta comme tête de liste est perdu. Tout se jouera donc dans le 8 éme entre Guérini et Muselier.

Je note également que la gauche a parlé de victoire en 2001 alors qu'elle venait de perdre 42 villes de plus de 10.000 hab. Cette défaite a été masquée par les gains de Paris et de Lyon. Aujourd'hui F Holande espère gagner 30 villes de plus de 10.000 hab. Si on traduit la langue de bois hollandaise cela signifie que en 2001 avec une perte de 40 villes la gauche a gagné mais que 7 ans plus tard la perte de 30 villes serait une défaite pour la droite. Si tel devait être le cas j'appellerais ça un retour de balancier positif en faveur de la droite.

La défaite de la majorité présidentielle pourrait être compensée en partie par celle de Bayrou à Pau. Un petit plaisir personnel cela ne se refuse pas.

Enfin, je pense que le plus important reste la position du président de la république: Il n'a pas l'intention de ralentir le rythme des réformes.

Pour terminer je ne résiste pas à vous livrer la conclusion d'un article du "Chaffoin" un blogueur de talent

Alors votez PS, parce que c'est bien connu, le maire est un grand opposant à la politique du gouvernement. Votez PS, parce que depuis mai dernier, ce parti a fait de nombreuses propositions pour le pays et l'intérêt général. Votez PS, parce que son fameux shadow cabinet est chaque semaine à la pointe de l'actualité. Votez PS, parce que le PS, c'est bien connu, c'est la morale incarnée. Votez PS, parce qu'on voit bien que dans les régions qu'il administre (c'est-à-dire quasi toutes), le chômage est en baisse, et le pouvoir d'achat atteint des sommets.

Que j'aurais aimé être l'auteur d'une telle conclusion.

Ozenfant

Les défilés des retraités influencent t'ils les médias, trois jours avant les élections ?
En tous cas, la presse continue à faire l'importante sur l'in important, assurer que le chômage diminue alors que les emplois productifs se réduisent comme peau de chagrin et que la balance commercial est de + en + catastrophique.
Et pourtant... Un tout petit peu de réalisme comme celui de la commission de finances du Sénat... Suffirait à tout changer !


Aux cris de "Augmentez nos retraites" et "Fillon, du pognon", dix mille retraités ont manifesté jeudi à Paris pour demander une augmentation des pensions. à trois jours des élections municipales.
http://blog-ccc.typepad.fr/blog_ccc/2008/03/aux-cris-de-aug.html

Erick

FR,

Vous auriez aussi pu citer celui-là qui vaut bien son pesant de gratin même s' il cne concerne que l' attitude du Modem !

http://penseespolitiques.over-blog.com/article-17427033-6.html#anchorComment

Monte Cristo

Non, ce n'est pas plus moral de s'allier avec l'extrême gauche qu'avec l'extrême droite. TOut extremisme, quelqu'il soit, est dangereux.
Je suis d'ailleurs stupéfait du silence de la droite sur les alliances PS-Extrême Gauche, alors que la gauche crie dès que quelqu'un de droite dit bonjour à un type d'extrême droite. Sans doute est-ce stratégique, car la présence de LO sur les listes PS font fuir l'électorat modéré du PS........ Mais quand même........
Quant au MoDem, qui s'allie avec tout le monde du moment que c'est le gagnant (y compris avec des communistes !!!), j'espère que les électeurs vont sanctionner cette cuisine électoraliste digne d'un groupuscule bidon.
Maintenant, reste à voir le rapport gauche/droite. Favorable à la gauche, mais je m'attends à des surprises : les dirigeants PS n'ont pas l'air très tranquilles et les derniers sondages du jour montrent un reserrement des positions.
Le plus important, c'est de voter dimanche, pour un maire, qui saura s'occuper efficacement de notre commune. Et ce n'est pas (totalement) une affaire de gauche ou de droite....

flamant rose

J'ai fait 200 km AR pour assister au dernier meeting de Jean Claude Gaudin. Bien sur pour avoir connu cette ambiance pendant des années je sais quelle ne reflète pas l'état de l'opinion puisque c'est une ambiance militante. Depuis quelques jours Gaudin a durci son discours envers Guérini. Lorsque j'étais moi même militant et que j'habitais Marseille j'ai affiché pour Gaudin et tenu quelques réunions en particulier en 1983 lorsque majoritaire en voix, il a perdu contre G Defferre. J'ai donc rencontré d'anciennes connaissances avec qui j'ai pu échanger quelques mots. Gaudin et Muselier sans sous-estimer Guérini paraissent confiants. Il semblerait que le durcissement de la campagne et les mauvais sondages aient remobilisé une partie des marseillais qui pensaient s'abstenir et que cela profite aux listes Gaudin. Le premier tour, d'après les tous derniers sondages, donnerait 43% aux listes Gaudin contre 39% il y a peu encore et le second 51% contre 49% en faveur des listes Gaudin c'est à dire l'inverse de celui de la semaine dernière.

Il ne faut pas perdre de vue que Sarkozy a fait 56% à Marseille lors des présidentielles. On a grand espoir de conserver Marseille dans le giron de la droite, mais ce sera serré.

Roy J.-P.

Quant au Modem, même si la diversité des alliances locales peut paraitre illisible, une logique semble animer ce "mouvement brownien": Bayrou semble avoir réussi à transformer un parti de cadres (d'élus), l'ancienne UDF, en parti d'électeurs où les militants représentent une vraie force démographique. Ceci s'est produit en vagues successives de départs des élus UDF classiques vers d'autres cieux plus sarkozistes. Désormais, il a besoin de "se refaire" un stock d'élus authentiquement Modem, et je parie qu'un nombre non négligeable de candidats "suspendus" pour alliance avec la gauche ou la droite, seront réintégrés ensuite.
En revanche, je ne m'explique pas ce que F. Bayrou a à gagner à Pau. Il est déjà un leader présidentiable national. S'il perd ces municipales, il risque de souffrir un peu en terme d'image, et s'il gagne je ne vois pas bien ce que lui apporte un mandat municipal en terme de légitimité.

Annick

Le mélange auquel s'est livré le Modem ne facilitera pas le déchiffrage de ses résultats.

Dans ma ville, (moyenne, moins de 30 000 habitants), le Modem n'a pas fait d'alliance avec l'UMP ni le PS, le résultat sera plus clair: allié à Cap21 il a des chances, les résultats au 1er tour des présidentielles donnaient dans l'ordre UMP, UDF, PS, avec plus de voix pour l'ensemble UDF PS que pour l'UMP. Les 3 devraient donc être présents au 2ème tour . Mais, alors que dans d'autres cas de figure on a l'impression que le Modem joue le rôle d'arbitre, là, ce seront plutôt les électeurs du PS qui détermineront la majorité.

L'interprétation sera assez facile: ils acceptent le Modem comme compromis ou ils s'entêtent à rester sur leur position en votant PS au 2e tour, avec un effet secondaire pas très visible mais à considérer: laisser gagner l'UMP.

Dans les villes où la configuration est différente, l'interprétation sera beaucoup moins aisée… Mais laissons à Eric Dupin le soin de faire ce travail pour nous.

Gerard

IIl faut noter également une liste de droite dissidente à Boulogne-Billancourt, ville de 110 000 habitants, ce qui n'est pas rien.

Erick

Pour le fun - si cela vous amuse - le blog d' un militant PS en Charente-Poitou et ses commentateurs, le tout à propos des arrangements PS-MoDem. Ca vole à altitude trés moyenne.

http://mamilitance.blog.lemonde.fr/2008/03/05/du-modem-et-de-l%e2%80%99art-de-s%e2%80%99en-servir%e2%80%a6/

D.H.

Allons allons...
Il n'est pas sérieux d'établir une stricte symétrie entre l'extrême droite et l'extrême gauche!
La première fonde son projet politique sur quelque chose qui tourne autour de la couleur du sang, qu'il faut d'ailleurs toujours finir par verser pour en vérifier la nuance exacte;la seconde sur des valeurs plus généreuses que la discrimination raciale.

Bien sûr, les deux prétendent résoudre nos problèmes par la désignation de certains coupables; mais les frontistes s'en prennent à ceux qui se situent au plus bas de l'échelle sociale, tandis que les gauchistes visent les dominants, et ceux qui possèdent le réel pouvoir économique.
C'est quand même un peu moins lâche.

Erick

D.H.

A ceci prés que l'histoire du 20eme siècle qui a vu "fleurir" les parents de ces mouvements montre qu' on pourrait tout autant inverser les termes de votre proposition qui me paraît être un raccourci d' autant plus saisissant de leurs objectifs.

flamant rose

@ DH

"Il n'est pas sérieux d'établir une stricte symétrie entre l'extrême droite et l'extrême gauche!" C'est votre façon de voir les choses.

Vous avez peut-être déjà oublié que en 2002 Arlette Laguiller a refusé d'appeler à voter en faveur de Jacques Chirac pour faire barrage à Jean Marie Le Pen. Heureusement que d'autres ont la mémoire moins courte que vous. Jusqu'à ce jour on pouvait avoir de la sympathie pour elle, ce n'est plus possible depuis 2002 surtout si on prétend combattre le FN.

Le chanteur Alain Souchon lui a dédié une chanson qui si je me souviens porte son nom. La prise de position de Laguiller à ce fameux second tour à faire dire à Souchon qu'il ne l'interpréterait plus.

Rassurez vous n'êtes pas le seul. Les socialistes aussi semblent avoir oublié ou plutôt ne veulent plus se souvenir de cette prise de position de la dirigeante de LO et ça c'est de la véritable lâcheté et la droite est incapable de leur rafraîchir la mémoire.

flamant rose

@ DH

Permettez moi d'ajouter que le PS va réintégrer un homme, le peu glorieux Georges Frêche ex maire de Montpellier et président de la région Languedoc Roussillon qui s'est honoré de phrases que même Le Pen n'a jamais osé prononcer.
les enfants de Harkis sont des "sous hommes", notion inspirée par l'idéologie national-socialiste.
Et puis sur l'équipe de France de football voulez également une petite piqûre de rappel.

Et puis en tant que gaulliste et passionné d'histoire je me permets un tout petit rappel. En 1973 et afin de battre le candidat gaulliste à la mairie de Montpellier, Frêche (ça m'ennuie de mettre une majuscule à ce nom, mais enfin) est allé au siège du FN et a porté l'accolade au maître des lieux. Je pourrais continuer longuement mais ce n'est pas le but.

Alors entre LO qui refuse de faire barrage au FN et Freche qui embrasse ce parti et qui va réintégrer le PS croyez moi je préfère perdre avec l'UMP que gagner avec le PS. Question de morale et les socialistes n'en ont aucune. A l'UMP de ce côté on est propre. On peut masquer certaines odeurs nauséabondes en parlant du pouvoir d'achat, elle finiront quand même pas ressortir tant ça sent mauvais.

DD

"A l'UMP de ce côté on est propre". Pas davantage, FR, quand on a des Balkany, des Tiberi, des Vaneste ou des Dassault (soutenu par le moral Modem).

Pour Frèche, vous avez oublié ce qu'il a dit des femmes tondues à la Libération : à fusiller.

A part ça, Mme Royal l'aime bien.

Trésor de bienfaits

A l'UMP on a aussi des Mariani.

chatel

Et à l'UMP on a eu aussi J. Peyrat, ancien FN.

DD

Et l'UMP soutient Besson, Bockle.

Au fait, des nouvelles de Mellick ?

flamant rose

Quelle défense! Mélanger des affaires de malversations financières qui ont concerné tous les partis ou quelqu'un qui a combattu le PACS avec une personne qui refuse de faire barrage au FN ou une autre qui embrasse ce même FN. J'attendais un minimum de condamnation. Pas étonnant qu'on ait eu naguère un président au passé ambigu et aux médailles douteuses et pour lequel vous avez vraisemblablement voté. Vous me donnez encore plus de force pour soutenir Sarkozy afin d'éviter le retour au pouvoir de ce type d'idéologie ou d' alliances avec ceux qui refusent de la condamner voire même qui l'embrassent.

Avec l'appui de gens comme Laguiller ou Freche vous allez gagner dimanche. Je ne vous dirai pas bravo.Je préfére le camp des perdants, on y respire mieux.

Ozenfant

@DD,
Je comprend votre émoi ! Mais j’habite Montpellier et j’ai suivi de très prêt l’affaire "des Harkis"
J’expliquais récemment dans un autre blog que Frêche EN ACTES avait beaucoup plus fait pour les immigrés que tous ceux qui parlent de choses qu‘ils ignorent.
Je suppose que vous ignorez que les 3 Harkis en question (et affiliés à l’UMP,) étaient venus perturber une cérémonie de pieds noirs de remise de gerbe (à laquelle ils n’étaient pas invités) dans un cimetière.
Je n’approuve pas la phrase de Frêche, je me permet seulement de signaler à votre indignation, que ces trois grossier connards auraient pu être Chinois ou Parisiens, Frêche les aurait traité de sous hommes de la même façon.
Ce n’est donc pas une phrase raciste comme la presse vous en a fait accroire !
Bizarre, en l’occurrence que la gauche soit tombée comme un seul homme dans un piège tendu par l’UMP, c’est assez drôle !
J’espère mon cher DD, que vous êtes rassuré… ce n’était qu’un piège de la droite. Vous pouvez ranger votre indignation, maintenant.

flamant rose

samedi 11 février 2006 :

« Vous êtes vraiment d’une incurie incroyable. Vous ne connaissez pas l’histoire. Moi qui vous ai donné votre boulot de pompier, gardez-le et fermez votre gueule ! Je vous ai trouvé un toit et je suis bien remercié. Arrêtez-vous ! Arrêtez-vous ! Allez avec les gaullistes ! Allez avec les gaullistes à Palavas. Vous y serez très bien ! Ils ont massacré les vôtres en Algérie et vous allez leur lécher les bottes ! Mais vous n’avez rien du tout ! Vous êtes des sous-hommes ! Rien du tout ! Il faut que quelqu’un vous le dise ! Vous êtes sans honneur. Vous n’êtes pas capables de défendre les vôtres ! Voilà, voilà...Allez, dégagez ! » .

A toute fin utile je rappelle que "sous hommes" en allemand "untermenschen" est l'un des principaux concepts de l'idéologie raciste vus par les nazis. Pour les nazis "untermenschen" désignait ceux qui étaient des races dites inférieures en autres les juifs, les slaves, les tziganes. Cette vision nazi a fait l'objet de ce que l'on appelle une codification au plan juridique (lois de Nuremberg de 1935).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_de_Nuremberg

Et dire que les propos de Sarkozy au salon de l'agriculture ont scandalisé le PS.

D.H.

Autrement dit, l'argument principal contre l'extrême-gauche se résume à montrer en quoi elle peut faire le jeu du F.N.(l'extrême-gauche, mais également le P. S., lequel est bien sûr la véritable cible de vos attaques, Flament Rose).
Je n'y vois donc sur le fond, qu'une condamnation de l'idéologie de l'extrême-droite, et je m'en réjouis.

Je m'en réjouis d'autant plus qu'il me semble souvent entendre dans le discours sarkozyen une petite musique... un petit air, là, sur le sujet de l'immigration, ou de l'assistanat...
Mais je m'en voudrais de devenir venimeux!

Karl Marx

Allez, poussons un coup de gueule: A côté du post très factuel de ED, je trouve assez indécent les différentes réactions sur le thème: Extrème gauche-extrème droite, même combat.
Le Fn est violent et raciste, ce qui n'est pas il me semble, le cas de LO (même si personnellement je ne les aime pas trop). Ils ne disent pas non plus que l'on doit exécuter tous les patrons en place de grève ;-) . En outre, les alliances avec le FN consistent généralement à donner des gages au FN, tandis que les alliances avec LO ou la LCR sont plutôt un signe de concessions faites par les partis d'extrème-gauche.
J'avoue variment que je ne comprends pas certaines interventions, même provenant de personnes de droite.

chatel

"J'avoue vraiment que je ne comprends pas certaines interventions, même provenant de personnes de droite". Moi non plus, et tout particulièrement cette remarque de FR :"Question de morale et les socialistes n'en ont aucune. A l'UMP de ce côté on est propre". Le PS n'échappe sans doute pas aux reproches. Mais que dire alors de l'UMP? N'oublions tout de même pas que NS a été élu grâce à l'appoint de très nombreuses voix d'électeurs du FN qui se sont portées sur lui dès le 1er tour.

Ozenfant

Chacun à ses priorités pour les uns, comme Marchall Mac Luhan les sous hommes sont les éternels hypocrites: "L’indignation morale est une stratégie pour conférer de la dignité aux imbéciles."

les sous-hommes sont-ils ceux qu'Albert Einsteins désigne: "Je méprise profondément ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau, la moelle épinière leur suffirait amplement." ?

Pour d'autres comme Oscar Wilde celà peut'être ceux qui ont remplacé la pensée par des certitudes (religieuses ou politiques): " La suite dans les idées est souvent le dernier refuge des gens sans imagination."

Pour les derniers comme Milan Kundera: tous les hommes sont des sous hommes :"Si tout homme avait la possibilité d'assassiner clandestinement et à distance, l'humanité disparaîtrait en quelques minutes."

Etonnant, NON ?

Erick

"Mais je m'en voudrais de devenir venimeux!"

Vouss avez raison; vous déborderiez vers la diffamation.

"N'oublions tout de même pas que NS a été élu grâce à l'appoint de très nombreuses voix d'électeurs du FN qui se sont portées sur lui dès le 1er tour."

Encore ce procés d' intention faisandé ... Etes-vous de plus à ce point totalitariste pour dénier toute liberté de vote à quelque électeur que ce soit ?


Il serait peut-être temps de s' apercevoir que la campagne des présidentielles est terminée.

marl

A flamant rose : un ouvrage paru récemment sur la droite dans le 92 rappelle ce qu'il en est de certaines pratiques de l'UMP. Il faut être un enfant pour croire qu'il existe d'un côté les "bons" et de l'autre les "salauds".
Sarkozy a raté sa 1ère année de présidence et il a une très mauvaise image à l'étranger. C'est ce dernier point qui me désole le plus, mais cela ne m'étonne pas.

Vous ne voulez pas voir la réalité en face? C'est votre droit. Mais cette vision caricaturale de la réalité que vous avez est d'un autre âge. Thorez est mort, comprenez-le enfin!!!

flamant rose

"N'oublions tout de même pas que NS a été élu grâce à l'appoint de très nombreuses voix d'électeurs du FN qui se sont portées sur lui dès le 1er tour."

Moi je parle d'alliances entre partis le PS et LO et on me répond électeurs. Cela fait des années que à gauche on nous sert la même soupe. J'ai connu des gens qui votaient FN, j'ai réussi à en convaincre quelque uns de changer d'avis et je ne dois pas être le seul. Je sais ça dérange, un FN à 15% c'était bien pratique.

Pour le reste marl les pratiques de certains hommes de droite sont connues. Elles sont condamnables et pour certaines ont été condamnées. Des hommes de gauche ont eu les mêmes. Si on joue avec ça ce sera une partie de ping-pong, aucun intérêt. Mais vous aussi vous ne voulez pas comprendre que ce n'était pas l'objet de mon propos. Cela fait 25 ans (depuis Mitterrand) que la gauche joue avec le FN pour affaiblir la droite et c'est ça que je dénonce et contrairement à ce que vous dites ce n'est pas d'un autre âge, c'est aujourd'hui. Combien de députés de gauche ont été élus grâce à des triangulaires ? combien de mairies ont été gagnées ? Croyez moi que à Marseille le candidat PS Guérini souhaite un FN à 10% car il serait probablement élu du fait du maintien du FN, dans le cas contraire rien n'est moins sur. La réalité c'est ça et ce n'est pas une vision caricaturale, je le dénonce et cela dérange.Thorez n'a rien à voir, je ne suis pas encore sénile.

marl

Il est indéniable que la gauche a joué avec le FN pour affaiblir la droite : notamment lors du premier septennat Mitterrand. Je ne suis pas certain que Frèche entre dans la même catégorie, il fait partie de ces individus qui auraient dû faire autre chose que de la politique.

Je ne pense pas que le FN pourra peser sérieusement dans le résultat de ces municipales, sauf peut-être à Marseille. Ce parti est trop affaibli pour le moment.

Mon allusion à Thorez n'avait rien à voir effectivement : simplement, les communistes de l'époque Thorez et du début de l'époque Marchais avaient une foi aveugle dans le discours de leur parti ; cette tournure d'esprit ne correspond plus aux mentalités actuelles, que ce soit à droite ou à gauche.

J'ai pour ma part tendance à penser que la différence entre la droite de gouvernement et la gauche de gouvernement est devenu minime et cela donne un poids relatif plus important à la personnalité des dirigeants politiques. On le voit bien avec Sarkozy : sa politique ne diffère guère de celle de ses prédécesseurs(la "rupture" me parait moins grande qu'en 1974 sans parler de 1981) en revanche c'est sa personnalité qui pose question.

DD

Ozenfant me dit : "ces trois grossier connards auraient pu être Chinois ou Parisiens, Frêche les aurait traité de sous hommes de la même façon.
Ce n’est donc pas une phrase raciste"

Oh là là, si traiter un homme de sous-homme n'est pas du racisme, moi je suis la Queen of England !

Ce même Frèche qui regrette qu'on n'ait pas fusillé les femmes tondues à la Libération. La classe. Grossier, mégalo, retors, autoritariste : tout pour me plaire, Septimanor.

Tiens, en parlant de femmes tondues, voici une scène où on peut admirer les Frèche de l'époque :

Chaque fois que j’entends parler d’une femme tondue, je revois une photo de Robert Capa. A la Libération, la foule poursuit une femme tondue portant son bébé. Vous croyez cette photo banale, mais lentement elle devient terrible. Parce qu’on sait maintenant que, au classement de la saloperie, beaucoup* parmi elles roulaient à l’arrière du peloton, que ces chasses à la femme adultère servirent d’exutoire à la lâcheté ordinaire de bien des Français ordinaires, beaux ouvriers de la onzième heure, voire collabos saisis par la hâte de détourner les regards : faute d’avoir résisté, il était trop tentant de se refaire une virginité en s’en prenant à celle qui avait perdu et la sienne et ses protecteurs verts-de-gris. Regardez cette foule joyeuse, des hommes, des femmes, des enfants tous souriants, même pas grimaçants, encore une fois ordinaires. Les hommes, pensent-ils qu’ils auraient bien aimé la prendre à leur compte, celle-là ; les femmes, pensent-elles qu’elles auraient bien aimé faire de même ; les enfants, pensent-ils que c’est ça la justice des adultes ? Et celui qui l’accompagne, en uniforme : la protège-t-il de pire, ou gueule-t-il plus fort que les autres ? Et elle, nue comme jamais malgré ses habits, madone sans sourire, sans autre regard qu’à son petit serré à pleins bras, avec on l’espère l’idée dans son crâne rasé que lui n’y est pour rien ?
Ces ouvriers de la onzième heure, ont-ils un jour regretté d’avoir fait ça ? Qu’est-elle devenue ? Et l’enfant, avec ce sale paquet-cadeau pour affronter la vie ? S’est-elle vengée sur lui ?

* Et certaines étaient belles : est-ce ça, aussi, qu’on leur faisait payer ? Ah pauvres membres illimitées et toujours renouvelées de la cohorte de celles qui paient tout à la place des mâles…

(Merci à FR pour la citation. La classe, je vous dis.)


chatel

@ flamant rose
"J'ai connu des gens qui votaient FN, j'ai réussi à en convaincre quelque uns de changer d'avis et je ne dois pas être le seul". Malheureusement, je ne suis pas du tout sûr que, pour sa part, NS ait fait changer d'avis les électeurs du FN qui ont voté pour lui. Il est seulement parvenu à obtenir leurs voix. On verra bien si le ministère de l'immigration, la rétention de sûreté et le mépris du principe de non rétroactivité des lois suffiront à fidéliser l'électorat du FN. J'ajoute que déclarer que NS a bénéficié de nombreuses voix d'électeurs du FN n'est absolument pas lui faire un procés d'intention. C'est un simple constat.

D.H.

Du calme Erick.
Ce que je sous-entendais (puisque vous me forcez à le dire), c'est que N. Sarkozy a honteusement dragué les électeurs du F.N., en allant souvent sur leur terrain idéologique.

Ce qui revient à l'accuser de populisme (de flatter les pires passions du peuple), et ne pourra guère me valoir un proçès en diffamation, je pense.

Tout mon pauvre venin résidait là; mais pour moi ce n'est tout de même pas rien: les quotas d'immigration, la rétention de sûreté, l'effet rétroactif de cette loi...

J'ajoute que la campagne de S. Royal n'a pas été dénuée d'accents populistes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité