Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Adhésion Sarkozy | Accueil | Bayrou 2012 »

24 avril 2007

Commentaires

JLS

Effectivement on voit la permanence de certains vote très ancien,depuis le 19ème siècle.

Bayrou a effectivement les mêmes département que le MRP, Giscard etc... (Nord-Ouest, Alsace, Savoie, Sud de Massif Central), rien n'a été ajouté ou enlevé.

Ségolène à les mêmes points forts que Mitterrand (Sud-Ouest, Centre-Ouest, Limousin) plus la Bretagne, mais moins le Nord, Picardie, Ardennes.

Sarkozy c'est à le Bassin parisien, la france Gaulliste plus certaines régions déjà Democrate-Chretienne (Alsace, Savoie).
Plus les régions où il y a de l'argent (Ile de France, Var, Alpes maritimes).
Il a les mêmes faiblesse que De Gaulle en 1965 : le Sud-Ouest. Déjà l'Aude, l'Ariège la Haute-Garonne était les départements les moins Gaulliste de France.
Les différences notable c'est la Bretagne de plus en plus à Gauche, la Provence de plus en plus à droite.

Les départements ou Le Pen dépasse 14% sont pratiquement tous situés au Nord Est de la France, plus quelques un dans les régions
méditerranéennes.
Pour moi la carte de Le Pen ne correspond qu'en partie avec celle de la présence d'immigrés. La Haute-Marne, L'Aisne, Les Vosges, La Meuse, La Somme, La Haute Saône ont pas mal de vote Le Pen mais peu d'immigrés.
C'est surtout la France des ouvriers et curieusement ces régions sur une carte de France correspondent aux régions d'Openfield, sans doute des régions occupés par des tribus germaniques au haut moyen-âge, par rapport à la France du boccage de la moitié Ouest qui vote beaucoup Royal.
La France médittérannéenes vote aussi beaucoup Le Pen.

noop

Oui il est certain que Sarkozy a tapé très fort dans l'electorat de Le Pen, sur les thèmes de l'immigration, de l'autorité, de l'identité nationale. Il a prit un risque politique payant électoralement.

A noter aussi pour Ségolène des scores très forts dans les banlieues type 93, à fortes proportions de personnes issues de l'immigration... Le positionnement du PS au moment de l'épisode de la gare du Nord et plus loin des émeutes de banlieues politiquement dangereux à dans ces zones été aussi payant... Un investissement pour l'avenir.

FrédéricLN

Bonjour, je me permets de signaler ma propre analyse des cartes (en lien). Votre papier me permettrait de la corriger, en ajoutant le sud du massif central dans les régions traditionnellement démo-chrétiennes (je l'ignorais).

L'analyse est assez proche de la vôtre : les cartes NS et JMLP sont similaires, à l'exception près des départements huppés (75, 92, 78, 69). Le vote NS apparaît donc comme un alliage conservateur aisé + nationaliste.

bernard

64% pour NS dans le 16è ? Eh bien on voit bien quelles catégories sociales le plébiscitent. ils ont bien compris qu'avec lui ils n'avaient aucune chance de s'appauvrir...

fred

tout de même...des centaines de milliers d'ex electeurs qui votent "brutalement" sarko...pour ses yeux bleus, ou pour ses propos malsains ?
j'ai une petite idée...certains gaullistes devraient se reveiller ! et vite....

bernard

>"tout de même...des centaines de milliers d'ex electeurs qui votent "brutalement" sarko...pour ses yeux bleus, ou pour ses propos malsains ? "

JMLP est devenu un mauvais cheval pour beaucoup de ses électeurs. Ils ont jeté leur dévolu sur NS espérant qu'il réalise les idées que JMLP n'a jamais pu et ne pourra jamais réaliser. Faute de grives ...

bernard

La Bretagne terre de culture catholique? L'enquête de La Vie montre que les Côtes d'Armor, par exemple, sont aujourd'hui un des départements les plus déchristianisés de France.
On confond souvent la Bretagne avec l'Ouest intérieur beaucoup plus conservateur et nettement plus catholique.

bernard

Voir dans les résultats de Bayrou en Bretagne la résurrection d'une "démocratie chrétienne" d' une sorte de MRP mort et enterré depuis longtemps est , à mon avis, un contre sens total.
En fait ce vote correspond à une tradition de modération que l'on retrouve aussi bien à gauche qu'à droite ( La Bretagne est l'anti Sud -Est )
De plus les catégories sociales intéressées par Bayrou sont les classes moyennes éduquées et informées .Or la Bretagne se caractérise maintenant par une attitude positive à l'égard des études longues et par un très fort lectorat de presse (ne pas oublier l'influence de Ouest-France...)

matéo

"Ils ont jeté leur dévolu sur NS espérant qu'il réalise les idées que JMLP n'a jamais pu et ne pourra jamais réaliser. Faute de grives "

Réaliser des idées ! Pas mal. Comme évoqué chez Versac, je ne peux que vous renvoyer au projet UMP, une fois n'est pas coutume, pour que vous constatiez, si vous êtes de bonne foi, que la "préférence nationale" n'en fait pas partie, le retour au franc, non plus, et la sortie de l'Union Européenne, encore moins.

Si vous avez en tête, l'application des lois, notamment sur l'immigration et le séjour des étrangers, toute chose pour vous ayant à voir avec "l'autoritarisme", si ce n'est une manifestation de racisme, alors oui l'électorat lepéniste peut à juste titre penser qu'il vaut mieux élire NS que SR, prônant les régularisations "massives-au cas par cas", comme elle peut proposer l'augmentation du SMIC "net-brut".

Si vous êtes le Bernard que je connus sur le site d'Hertoghe, je vous adresse un "bonjour", ajoutant que nous soyons opposé ou pas, un : "heureux de vous retrouver".

Bien à vous.

bernard

Bonjour matéo

Je préfère me référer à ce que NS a effectivement fait puisqu'il est le seul ministre sortant. Les promesses électorales et autres programmes n'engagent que ceux qui y croient.

Je me base aussi sur mon vécu, sur ce que vivent certains de mes proches dans la vie de tous les jours; je peux notamment témoigner des dégâts humains que causent une certaine loi dite loi Ceseda de juillet 2006.

Si vous avez le temps je vous suggère ce rapport :
http://www.cimade.org/downloads/Cimade_Rapport_circulaire.pdf

Karl Marx

Sur la Bretagne, il n'est pas vrai que les cotes d'Armor ont été déchristianisées. Il s'agit encore d'un des départements bretons ou il y a le plus d'écoles privées catholiques. Etant moi-même originaire de ce beau pays, je peux vous certifier que ce departement, même si un certain mouvement minoritaire anticlérical a toujours été très actif, il s'agissait d'une lutte continuelle contre la calotte.
Cette région traditionnellement de centre droite/gauche de tradition catholique sociale dans les terres, a souvent également eu des villes socialistes: Rennes, Brest, Nantes (historiquement et culturellement, cette ville est bretonne)ou Lorient. En périphérie de ces villes, on trouve quelques villes communistes.
Depuis 10 ans et en particulier depuis les dernières régionales, le PS qui a social-démocratisé son discours dans cette région, progresse sur les terres du catholicisme de gauche.

Nicolas

Sur Le Pen, il est frappant (et inquiétant) de voir qu'il a fortement progressé en Corse et qu'il continue à gagner des voix dans le Nord Pas de Calais, à des niveaux très haut dans les communes industrielles. Là-bas, le vote s'enracine sérieusement. L'analyse ville par ville est très intéressant.
A l'inverse, dans les départements méditérannéens, la porosité droite-extrême droite a parfaitement fonctionné au profit de Sarkozy.

JeanHuguesRobert

45% des électeurs Bayrou revendiquent un vote constestataire.

C'est le résultat que j'observe sur le sondage en ligne dans mon site perso http://www.ExtremeCentre.fr

Etonnant non ?

jmdesp

Je ferais remarquer qu'un facteur qui influence la cartographie du vote Sarkozy, c'est qu'il a surtout attiré le vote des plus agés avec un plébiscite de la part de la classe des + de 60 ans. Au point que si on retirait du compte cette part de l'électorat, il devrait céder la victoire à S. Royal.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité