Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Le rêve de José Bové | Accueil | Le paradoxe allemand de la gauche »

15 septembre 2005

Commentaires

blabla

"sa manière d'user des discours et de miser sur de purs rapports de forces rappelle furieusement le cynisme de François Mitterrand".
J'approuve totalement ce point de vue. Mitterand fut celui qui fit l'union de la gauche avec un certain cynisme quand on sait quelles étaient ses orientations véritables. Mais quelle efficacité redoutable. Byzantin disait-on alors... Fabius veut répéter cela mais je trouve qu'il est très loin d'en avoir l'étoffe, ce qui est subjectif je l'accorde, et, plus objectivement, il est surtout loin d'avoir la même situtation politique, à droite (avec un candidat sérieux) et à gauche (avec une partie du PS contre lui)

Daryl

Laurent Fabius a mieux compris que quiconque le fossé existant entre le PS et les classes populaires. Sur ce constat, il developpe sa stratégie plutôt opportuniste qui consiste à prendre le parti par la gauche...

Mais la configuration est bien différente de cellec du PS de 1980, Fabius a moins d'assise que Mitterrand ( il n'a pas de parti, n'a rallié que Mélenchon et George Sarre) et sa tentative de nouvelle union de la gauche se heurte à un véritable mur... Chat échaudé...

koz

Il me semble que Fabius cumule l'avantage d'être honni par ceux qu'il trahi, et pas aimé par ceux qu'il a rejoint... Rien n'interdit de penser qu'il s'en sortira tout de même mais j'ai un doute.

Je n'ai, par ailleurs, pas encore rencontré un seul partisan de Fabius, que ce soit dans la vraie vie, ou sur le net.

blabla

A en juger par les remarques de Koz, fort bien senties, on se dit que Fabius est :
a. un authentique maso (la pseudo harley 125 serait un indice probant)
b. la version socialiste de Seguin
c. Caliméro
Car dans la "vraie vie", comme dit Koz, qui veut sérieusement de Fabius pour Président ?

blabla

Fabius, morceau choisi : "il n'y a que les huîtres et les autosatisfaits qui ne bougent jamais."
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-689303@51-627554,0.html
En plus il n'aime pas les huitres...

Daryl

A vrai dire, Fabius ne m'est pas totalement antipathique... Son diagnostic sur la société française est souvent juste mais ce n'est pas en courant après José Bové qu'il risque de réussir son coup...

Il a réussi néanmoins réussi à rallier grâce à son "non" quelques gaullistes!!

blabla

Son diagnostic est peut être bon (ce qui déjà se discute) mais personnellement ce n'est plus à ses mots que je m'en remets mais bien plutôt à ses actes. Et dans ce domaine, quelle inconstance, même pour un non-huitre (ce qui est plus joli que noniste, vous me l'accorderez).

PMB

Reparlons-en, tiens, de la fausse Harley, et des carottes râpées, et de sa tendresse gnagnagna pour ses fils (on en parle, nous, de nos enfants* ?)
A-t-il vraiment cru que ça marcherait, un plan com' aussi puéril ? Cynisme, ou vraie maladresse ? Si quelqu'un peut nous expliquer le pourquoi du comment de la chose qui finit en flop plus sonore que le poum-poum-poum d'un vraie Harley, on prend !

*Remarquez, le grand petit Nicolas exhibant Louis Ier au Bourget ou dans Match pour gagner nos voix comme d'autres pour mendier ou pour tapiner, c'était pas mal non plus.

Basta

Fabius rappelle évidemment Mitterrand, mais on ne l’appellera jamais Tonton !
Mitterrand n’était pas de gauche, on le sait maintenant, mais tout le monde croyait le contraire en 1981. C’est que le cynisme s’accompagnait chez lui d’une humanité, d’un enracinement, d’une capacité à réunir adhésions et fidélités.
Fabius est peut-être authentiquement de gauche – c’est courant chez les fils de la haute bourgeoisie – mais personne n’y croit. Mitterrand conquit la gauche en paraissant trompeusement surgir de la base. Fabius est pour toujours issu de la haute société. Sa trajectoire est perpétuellement descendante, et condescendante.
Son cynisme est plus visible car ses qualités humaines apparentes sont bien moindres. Sa froideur mielleuse dans la difficulté le dessert. Mais, je crois que son grand problème objectif, c’est qu’il arrive en second, alors que son modèle est encore dans toutes les mémoires. Qui voudrait d’un autre Mitterrand en moins bien ? Certainement pas les communistes qui furent humiliés par lui, ni les socio-démocrates sincères révulsés par les années fric et les « affaires ».
Il faut lui reconnaître une capacité manœuvrière certaine, qui lui a permis de sortir par son Non tonitruant de son état de paralysie en n°2 de Hollande. Son interview le montre à nouveau enfermé dans un piège : la tentative de conquête improbable du Parti, alors qu’il n’a pas réussi à susciter de ralliements notables.
Au point où il en est, sa seule chance serait de contourner le parti - qu'il apostrophe de manière acerbe -, forcer à nouveau le destin en faisant acte de « candidat libre » pour 2007, en pariant sur la «rencontre d’un homme et du peuple français » évoquée de façon très gaulliste par Villepin.
Une nouvelle aggravation de la crise française lui serait d'un grand secours.

blabla

Je vote oui à l'analyse de Monsieur Basta.

sarko

Bonjour

je decouvre ce jour votre blog et m y rendrai de temps en temps
cordialement

http://sarko.blogmilitant.com

blabla

Fafa y croit ! Le PS ressemble de plus en plus aux verts. La diversité dans la diversité... Mais Fafa y croit !

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-690238@51-627554,0.html

sarko

Je vais vous dire pôurquoi je n aime pas Fabius :
Bien sur il y a eu son debat raté avec Chirac et le "roquet" d alors s'est bien calmé depuis.
Il y eu l affaire du sang contaminé
Il y eu cette communication ratée ou il apparait sur une mobilette ou une moto qui lui a été prêtée pour l occasion.
Le roi est nu : Fabius a une image trop brouillée, il n est pas crédible en homme de gauche qui veut faire peuple.
Fabius est ou apparaît trop calculateur, et ca se retourne a chaque fois contre lui.
D autres choses...il y en a d'autres bien sur....
http://sarko.blogmilitant.com

mais je ne suis pas de ceux qui se rejouissent qu'un oeuf ai épousé son crâne d oeuf a la fête de l huma...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité