Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Le coup de soleil de Michel Rocard | Accueil | Islam et bataille culturelle »

22 août 2005

Commentaires

jerome

Je ne connais pas personnellement l'oeuvre de Houellebecq, et je ne souhaite pas la connaître. Donc, je ne me permettrai pas de juger de sa qualité littreraire, ni de son dernier livre que je n'acheterai pas.
Ce que je pense en outre, c'est qu'on a affaire à une mise en scène, à un plan marketing montée par les médias, et par certains critiques litteraires qui font monter la sauce, et finissent par mythifier l'auteur. Le livre sur Houellebecq n'est-il pas fait pour donner à lire son dernier livre. Comme par hasard, il sort quelque jours avant! Sacré coincidence!
Le monde de la culture et de l'édiction en particulier est tenu par une caste, qui régente les livres qui doident marcher.
Heureusement, il existe une petite résistance de lecteurs, comme moi, qui préfère parler avec des bouquinistes et des libraires, pour sortir de la pensée unique.

Marie-Jean

Quele chance j'ai, finalement ! Je pressens vaguement que je connais cet homme à sa source. Bien mieux que tous les journalistes qui ont pu aller enquêter sur lui, Debompion compris. Ceux qui l'ont côtoyé pendant une dizaine d'années à l'Espace du Possible nous peignent un tableau bien plus simple que tout ce qu'on a pu en dire : ce type est nul, névrosé, dépressif et n'a aucun intérêt. Il n'y aurait aucun problême à tout cela, la moitié des Français en étant arrivé à ce point, si ce n'était que cet homme se targue d'écrire des livres bas, pouilleux, certes images de l'époque, mais justement, je mets dans l'écrivain cet sans doute vaine espérance de voir en lui un homme -une femme ?- qui nous tire de la mélasse. Mais après tout, on s'émerveille de Jules Verne, mais il n'était que la vitrine du scientisme triopmhant, Zola pareil avec son récit de la peine et du labeur. Alors Alexandre Dumas était-il un écrivain ?

Marie-Jean

Cantat Savygneau, je la croise régulièrement boulevard Saint-Germain ou autre rue des Saints-Pères (avec Sollers qui va acheter sa petite fiole de bibine au Proxi de la rue de Beaune, en bas de la rue Sébastien Bottin...), je ne crois pas avoir eu pareille sensation de fille aigrie, triste et pour tout dire mal baisée, chose déjà écrite dans un autre blog (à chercher sur Google ;-) Un tour à Meschers ne lui ferait pas de mal !

Daryl

L'art n'est pas un bureau d'anthropométrie, la lumière se fait sur les tombes...

Que vaudront Nothomb, Houellebecq, Claudel dans 50 ans?

Des auteurs comme Henri Bordeaux ou Paul Bourget, très populaires au début du siècle dernier sont bien passés à la trappe...

Quant au talent de Houellebecq lui-même, je pense sincerement qu'il s'estompe depuis "Extension du domaine de la lutte" en ressassant sa fixette sur l'amélioration scientifique de la nature humaine à la manière d'un Swift avec ses Houyhnhnms, avec peut-être moins de brio.

Daryl

L'ancien directeur de la rédaction du Figaro Magazine, Joseph Macé-Scaron est de retour avec un nouvel éditorial sur son site personnel dans lequel il parle, entre autres de Houellebecq:

http://www.jmacescaron.net/presse%20ecrite/index.php

PMB

Il me semble dur de mettre dans le même sac la dame au chapeau noir, l'îlien de rien et Claudel (Philippe, bien sûr, pas l'actionnaire de Gnôme et Rhône, pas le thuriféraire de Pétain et de Gaulle alternativement, réciproquement et presque simultanément). A la différence des deux premiers, le troisième passe plus de temps à écrire (bien) qu'à parler.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité