Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Les municipales empêchent les gauches de consommer leur divorce | Accueil | Mises en scène et impuissance politique »

16 février 2013

Commentaires

Catherine Brachet

Et bien ,la taxation à 75% ça devait servir à ce rééquilibrage , mais on voit la réticence des élites de ce pays qui crient au scandale... Et font croire que tous les capitaux s'en vont ..

Michel

Voila un discours bien démago, bien peu valide pour la France où le taux de pauvreté est l'un des plus bas au monde.

Le taux de pauvreté est si bas, qu'il a fallu revoir la définition des pauvres pour passer du taux à 50% du revenu médian (définition utilisée partout ailleurs) au taux à 60% du revenu médian. Les chiffres deviennent ainsi plus politiquement corrects puisque l'on passe ainsi de 7.8% de pauvres à 14.1% de pauvres.

http://www.inegalites.fr/spip.php?article270

A lire "les inégalités de conditions sont devenues sans commune mesure avec ce qu’elles étaient au Moyen-Âge..." on comprend que vous aimez la provocation.

Mon beau fils Séverin, dont vous avez lu les commentaires lors des émeutes de 2005, a quitté la France pour aller vivre au Brésil parce qu'il estimait que la France ne lui donnait aucun avenir.

Et pourtant le Brésil est un des pays les plus inégalitaires au monde.

http://www.inegalites.fr/spip.php?article499

PMB

//...la France où le taux de pauvreté est l'un des plus bas au monde.//

Vous vous f..ez de qui, là ?

Non parce que je suppose que vous allez venir nous dire que le salaires sont trop hauts, que les ouvriers sont des privilégiés et le chômeurs des fainéants ?

Que l'explosion des demandes de repas aux Restaus du Coeur c'est à cause de ces feignasses de mère qui préfèrent regarder Desperate housevives plutôt que de cuisiner ?

Et qui ne donne pas d'avenir à ses jeunes, sinon les patrons qui licencient tant qu'ils peuvent ? Qui, comme le Bailly de la Poste, les maintiennent en CDD permanents ?

chatel

Merci à ED pour cet excellent billet.
Longtemps, dans nos sociétés fortement influencées par le christianisme, a prévalu l’idée que les pauvres seraient moins pauvres si les riches ne concentraient pas entre leurs mains autant de richesses. C’est pourquoi le bon chrétien se devait, lorsqu’il en avait les moyens, de redistribuer une partie de ses richesses, ce que ne faisait pas encore l’Etat.
Aujourd’hui, les choses ont profondément changé, non pas simplement du fait du recul du christianisme et de la création de l’Etat-Providence, mais aussi et surtout à cause de la conversion des esprits à la nouvelle religion de la croissance.

chatel

Tant que les biens que les hommes étaient susceptibles de s’approprier étaient considérés comme essentiellement finis, l’idée de partage s’imposait. Maintenant que nous sommes convaincus que la richesse peut croître indéfiniment, il ne s’agit plus de partager la richesse existante mais de produire de nouvelles richesses afin d’améliorer la situation des moins riches, et aussi d’ailleurs, et même dans une plus grande mesure, celle des plus riches, au nom de l’argument sophistique, mais unanimement utilisé par tous les libéraux, de droite comme de gauche, selon lequel il faut que les riches soient plus riches pour que les pauvres soient moins pauvres, alors que naïvement, on avait longtemps cru exactement le contraire.

chatel

On ne peut qu’être surpris par le triomphe de la doxa libérale alors même que « la libération des énergies » et « la récompense du talent », largement pratiquées depuis les années 1980, n’ont nullement tenu leurs promesses et que nous savons désormais qu’un taux de croissance élevé n’est plus d’actualité en Europe et qu’il ne serait sans doute même pas souhaitable, eu égard à l’impact du développement économique sur l’environnement.

Michel

à PMB

Vous vous f..ez de qui, là ?

De personne. Je cite les rapports de l'INSEE. C'est tout.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité