Ma Photo

juin 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Libé tradition | Accueil | Môquet Laporte »

18 octobre 2007

Commentaires

Karl Marx

A défaut d'avoir une fête pour la victoire de la France en coupe de monde de rugby, on se rabat sur les grèves. Quelle imagination!
Bon, plus sérieusement, les syndicats ont de la chance que l'ambiance politico-médiatique ne soit plus à l'euphorie.

bernard

Avec en prime un magnifique téléscopage avec l'annonce du divorce des Sarkozy! Joli coup de com' n'est-il pas ?

NS avait besoin de Cécilia pour se faire élire, maintenant que çà c'est fait elle peut tirer sa révérence.

bernard

En fait c'était çà la rupture promise!

philbr

Oui mais tranquille!!

Alain

"Oui mais tranquille!!"

Rédigé par: philbr

Oh là là, n'allez pas dire ça à un cheval de bois, il vous f... un coup de pied !

Karl Marx

Magnifiques photos.
A-t-on des sondages sur le soutien ou non à cette grève?

Bastien

67% des Français souhaitent une fermeté totale du gouvernement, avec 3% des sondés qui ne se prononcent pas :
http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/opinionway.pdf

Gatien

Je suppose que Karl Marx demandait s'il y avait des sondages autres que ceux d'opinionway...

J'ai été assez étonné de lire dans le document d'opinionWay que : "Les personnes interrogées ont été invitées à visionner en ligne les extraits vidéo des déclarations de personnalités avant de donner leur opinion."

Quels extraits et quelles personnalités? Ce n'est pas précisé. On imagine assez facilement le biais qui peut être introduit de cette façon... Quelqu'un sait si cette pratique est utilisée aussi par les autres entreprises de sondages?

Comme d'habitude, OpinionWay propose un choix de réponse tronqué. Vous souhaitez que le gouvernement cède/ne cède pas. Vous avez le droit d'être sans opinion à la rigueur. Mais si vous souhaitez que chacun fasse un effort et qu'un compromis soit trouvé, comment vous situez vous dans ce schéma binaire?

Ceci dit, il ne serait pas étonnant que les grèves soient soutenues par une faible proportion de la population.

bernard

@ Gatien

Il me semble qu'opinionway n'est pas un institut de sondage:
http://www.betapolitique.fr/+Opinion-way-faux-sondages-vraies-00651+.html

Et ici :
http://lecharenconlibere.blog.20minutes.fr/archive/2007/09/23/le-figaro-à-contre-courant.html

Donc je ne sais pas s'il faut accorder beaucoup de crédit à leurs "sondages" .

Bastien

"Ceci dit, il ne serait pas étonnant que les grèves soient soutenues par une faible proportion de la population."

Gatien : alors pourquoi mettre en doute les résultats d'OpinionWay ?
D'autant qu'en effet, il semble enfin avéré que les Français soient majoritairement en faveur d'une disparition des régimes spéciaux de retraite, tels qu'ils existent depuis 45 et qui n'ont plus de raisons d'être.
Je crois que c'était une réforme promise par le candidat Sarkozy ?
Et qui figurait dans le programme de Bayrou, et même Royal avait reconnu qu'il faudrait s'y résoudre par souci d'égalité !!

bernard

Peut-être faudrait-il également citer 2 autres sondages :

- BVA : 55% estiment que la grève est injustifiée et
- CSA : 54% en faveur de la grève

Alors ?

Gatien

Bastien

Je fais plus que remettre en doute les résultats d'opinionWay. Je dis qu'ils sont nuls et non-avenus, qu'ils ne renseignent en rien sur l'état réel de l'opinion, et que tout chiffre sorti de cette officine devrait être ignoré avec le mépris qu'il mérite. Nuance...

Je pense possible que la tendance réelle soit à une majorité plutôt défavorable aux grévistes. Le résultat d'OpinionWay ne confirme ni n'infirme cette impression puisque sa fiabilité est nulle et la question orientée.

Michel

- BVA : 55% estiment que la grève est injustifiée et
- CSA : 54% en faveur de la grève

CSA s'était illustré pendant la campagne par des sondages trés décalés vis à vis des autres agences. Ceci explique peut être cela.

bernard

Eric Dupin avait établi une hiérarchie dans la fiabilité des instituts de sondages (je crois pendant la campagne électorale), peut-être pourrait-il nous la rappeler ?

Et nous dire ce qu'il pense d'OpinionWay ?

Philibert

Impayables clowns de l'UNEF. Pas encore au boulot mais déjà en train de manifester pour leur retraite, dans un regime spécial de préférence ?

Gatien

Il me semble qu'on fait souvent dire aux sondages ce qu'ils ne disent pas, pour conclure qu'ils se trompent.
Les principaux instituts de sondages ne se sont peut-être pas plantés quand Le Pen est passé au 2nd tour - ou en tout cas pas de beaucoup. Si vous preniez les sondages de l'époque, vous constatiez qu'ils donnaient tous le Pen en progression régulière sur plusieurs semaines (effet du matraquage sécuritaire?). Et si vous extrapoliez cette tendance croissante durant la dernière semaine de black-out sondagière, vous arriviez à peu près au résultat effectif.

Ici :

- BVA : 55% estiment que la grève est injustifiée et
- CSA : 54% en faveur de la grève

Hypothèse : les deux résultats sont exacts. 10% estiment que la grève est déclenchée pour de mauvaises raisons mais soutiennent quand même le mouvement par opposition à Sarkozy.

bernard

@ Gatien

Sur la grève du 18 on peut la trouver "injustifiée" tout en ayant de la "sympathie" pour le mouvement.

Explications :
http://www.marianne2.fr/Sondages-sur-la-greve-BVA-tacle-CSA-et-vice-versa!_a80140.html

bernard

Effectivement :

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071017/tfr-social-retraites-greve-sondage-lead-b7b6525_1.html

Kaouais

Tiens, au fait, quel est le régime de retraites des journalistes ?

Pour les prochaines grèves, je compte sur vous, cher Eric, pour nous faire des figures d'usagers. Je vous conseille le matin la Gare d'Argenteuil, le soir la Gare du Nord, par exemple.

Merci à Damocles : je connais désormais les autres barbares

Philibert

Saboter les transports publics lors d'une manifestation sportive à l'audience internationale, voilà qui participe effectivement d'un "service public" bien compris. Pathétique.

Robert Marchenoir

Petit mail envoyé par la RATP à ses clients:

"La RATP regrette les désagréments subis par sa clientèle. Elle s’efforcera tout au long de la journée d’assurer un retour à un service normal. Par ailleurs, elle rappelle qu’en raison de l’Engagement de Service elle paiera 2 millions d’euros au STIF (Autorité Organisatrice des Transports en Ile-de-France),au titre des pénalités."

Voilà ce que donne le prétendu service minimum des transports sarkozyste: non seulement il n'empêche pas les grèves, mais en plus ce sont les entreprises qu'il sanctionne, et non les syndicats!

Double peine pour ces salauds de patrons!

Double peine pour ces salauds d'usagers, qui non seulement doivent aller bosser sans RER, mais en plus vont devoir mettre la main à la poche pour compenser ces 2 millions d'euros!

Remarquez, en ce qui concerne la RATP et le STIF, ce n'est jamais que de l'argent public qui se balade d'une caisse publique à une autre. Mais on est quand même au summum du grotesque.

On rappelle que ces "pénalités" sont censées punir les entreprises qui, soit ne sont pas assez gentilles avec les mignons syndicats afin de les convaincre de ne pas faire grève, soit sont infoutues de s'organiser convenablement pour transporter le monde même quand 100% des conducteurs se mettent en grève.

On se demande sur lequel de ces deux terrains la direction de la RATP a démontré son inefficacité dans le cas présent, s'agissant d'une grève politique, nationale, massive, qu'elle n'avait aucune chance d'empêcher, et dont les effets étaient inévitables, sauf à recruter des SDF dans la rue pour conduire les RER restés à quai.

Fred

Les régimes spéciaux de retraite!
Bordel, si il y a bien une cause indéfendable, c'est bien celle-là !
Les vrais exploités ce sont les emplois précaires, de la restauration, du nettoyage, du batiment,etc...
Tous ces emplois minables du privé sans aucune sécurité et payés 3 balles.


Karl Marx

Selon la question posée, le résultat des sondages est différent. Ce qu'ont constaté des amis chauffeurs de taxis qui se sont amusés à Paris à demander à chaque client les jours de grève ce qu'ils pensaient de la grève, les réactions étaient plutôt favorables et de soutien. Mais sans doute les mauvais coucheurs diront-ils que les réactions des gens qui n'ont pas trouvé de taxis auront été plus mauvaises. ce n'est peut-être pas totalement faux.
Les réactions ne sont-elles pas fonction de ce qu'on vit sur le moment?

Bastien

Si ça peut vous faire plaisir de penser que les Français soutiennent encore majoritairement ces grèves corporatistes, pourquoi vous enlever vos illusions ?

Karl Marx

Et si vous voulez vous échiner à toujours caricaturer les choses et les positions et faire semblant de ne pas comprendre que la vie est plus nuancée et compliquée que de simples positions lapidaires, pourquoi vous en empêcher? Mais je pense que ce n'est pas flatteur pour vous.

Bastien

Vous n'avez pas tout à fait tort : pour ce qui est de compliquer, d'ergoter et de faire preuve d'une versatilité confinant à la déraison totale, et conduisant à tous les errements que nous avons connus, les Français sont champions du Monde.
Hélas, il n'y a plus que là.
Avec le dénigrement, la culpabilisation imbécile et le besoin de se flageller qui va avec.

bernard


Sur le sondage CSA :

"Parmi les 54% de personnes favorables au mouvement, 39% expriment leur "soutien" et 15% leur "sympathie", et parmi les 26% défavorables, 18% se disent "opposés" et 8% "hostiles". 17% sont indifférentes (3% sans opinion)."

Il n'y a donc que 39% qui soutiennent le mouvement. On est loin d'une majorité de français ...

http://fr.news.yahoo.com/afp/20071017/tfr-social-retraites-greve-sondage-lead-b7b6525_1.html

bernard

Et voici un petit nouveau :

http://charlieenchaine.free.fr/

fmi

@ Fred. Vous dites "Les vrais exploités ce sont les emplois précaires, de la restauration, du nettoyage, du batiment,etc...
Tous ces emplois minables du privé sans aucune sécurité et payés 3 balles" OK.

Etes-vous syndiqué ? Luttez-vous contre cela ? Etes-vous prêt à risquer votre boulot pour dénoncer ceci ?

C'est pathétique ! Quand ceux qui ne défendent rien justifie le nivelement par le bas...

Niko

Personnellement, ce que je note c'est que dans les villes où c'est la filiale de la SNCF Kéolis qui gére les transports en commun, il y a eu peu de problèmes.
La seule différence entre la SNCF et sa filiale privée? Les statuts des agents.

Ouvrons à la concurrence, un appel d'offre pour le transport en Ile de France et les TER au niveau des régions et les TGV au niveau national.
Il n'y aura beaucoup moins de grèves, de problèmes de ponctualité et un coût financier beaucoup moins important pour l'Etat, tout en créant des emplois dans le privé au lieu du public...

Le libéralisme pour les débutants


AH les petites militantes de l'UNEF.

Etudiant et deja libéral, j'ai plus d'une fois trahi mes convictions en manifestant au coté de l'une d'elle avec l'espoir de partager un petit moment de tendresse.

Je ne regrette pas mes trahisons, de toute maniere les chiffres des manifestants sont bidonnés, alors un de plus ou de moins. Et puis c'était pour la bonne cause.


Gatien

Bastien, dire que :
"pour ce qui est de compliquer, d'ergoter et de faire preuve d'une versatilité confinant à la déraison totale, et conduisant à tous les errements que nous avons connus, les Français sont champions du Monde.
Hélas, il n'y a plus que là."

N'est-ce pas pratiquer :
"le dénigrement, la culpabilisation imbécile et le besoin de se flageller qui va avec."

Robert Marchenoir

Rôôô, Le-libéralisme-pour-les-débutants: mentir pour coucher, c'est mal, c'est très très mal. J'espère au moins que vous avez concrétisé.

Cela dit, votre site est très très bien. Je préférais "Le libéralisme pour les nuls", cela dit. C'est un problème de droits d'auteur ou c'est une habileté tactique?

Vous devriez envisager de développer le contenu et de le publier sous forme de livre.

Bastien

@Gatien

Non, ça c'est juste une constatation.

Félure

Ooooooh mais les nanas de l'Unef que tu photographies me donnent soudain envie de devenir gauchiste et d'y militer, tiens ! Les femmes révolutionnaires sont les plus acharnées à faire aussi la révolution dans leur lit.

lili

Qu'importe les sondages, les idées de gauche sont comme les carottes:cuites; elles ont prévalu un demi-siècle avec l'utilité certaine de réconcilier les français au sortir de la guerre, aujourd'hui, plus que la faillite des hommes, c'est la faillite de l'esprit même.
Et, cerise sur le gâteau, les informations mises à notre disposition dans les média enfoncent le clou un peu plus tous les jours.E. Dupin, vous qui avez vu venir ce monde qui est en train de changer sous nos yeux, pourquoi donc, diantre, essayer de sauver les meubles? La nouvelle gauche s'essaie même de supprimer le mot " gauche" tellement elle a conscience de s'être décrédibilisée. Cette fois, contrairement à 1995, le bon peuple ne s'est pas laissé abuser, il ne croit pas que le cheminot, l'interne, le RAPT-iste, l'AIR FRANCE-iste se bat pour lui, mais bien pour des privilèges indécents qui ne sont pas lisibles sur le bulletin de salaire brandi à tout bout de champ. Ce sont bien les régimes "spéciaux" qui amènent les troupes à battre le pavé.
Et, comme si ce n'était pas suffisant, les affaires " Gautier-Sauvagnac" mettent en lumière le financement tortueux des syndicats, l'irresponsabilité de certaines ONG avec l'Arche de Zoé" , toutes les statues se brisent tour à tour et pour la première fois nos contemporains acceptent de le voir. La religion laïque s'effondre et ses officiants de connaître ce que leurs pendants religieux avaient connus au siècle dernier : les églises se vident, on ne croit plus au paradis, ni au ciel, ni sur terre!

Gatien

@lili

Pouvez vous expliquer le lien que vous voyez entre la "gauche" et l'Arche de Zoé? J'ai beau chercher je ne vois pas.
On ne sait pas encore si l'affaire Gautier-Sauvagnac est une affaire de financement de syndicats, de corruption de syndiqués, ou encore d'autre chose. Mais dans tous les cas les responsables sont à cherché du côté des patrons puisque eux seuls tenaient les cordons de la bourse miraculeuse...
Les idées de gauche ont encore de beaux jours devant elles, et pas seulement en France, heureusement.

Philippe

J'aime assez le vocabulaire journalistique !
"troupe" pour la CGT, "militant" pour FO et "rang" pour l'UNEF, sinon tout cela est impartial bien sûr.

Tss tss

Bastien

Bien sûr Gatien : les corrompus sont respectables, surtout de gauche..alors que les corrompteurs...patrons !
Si nos syndicats étaient plus représentatifs de la population et tenaient enfin un discours pragmatique et collant aux réalités de notre temps, ne pensez-vous pas que cette corruption serait inutile ? Ils auraient des finances suffisantes pour s'en passer parce que des adhérents en grand nombre, au lieu de ne représenter que 7 à 8% de la population "laborieuse" de ce pays.
Il est plus que temps de changer l'organisation des Centrales, leur mode de représentation et les obliger, enfin, à publier leurs comptes et à les faire contrôler.
Comme pour les partis politiques.
Voilà encore une exception française avec laquelle il faut rompre de toute urgence.

Bastien

"les corrupteurs", c'est mieux.

Gatien

@Bastien

Vous confondez financement occulte de syndicats et corruption de syndiqués. s'agit'il dans cette affaire de l'un ou de l'autre? Je n'en sais pas plus que vous. Cependant, on a entendu dernièrement dans les médias des témoignages indiquant que la première situation était une réalité dans certaines entreprises.

Des syndicats avec plus d'adhérents en tireraient de meilleurs financements, certes, mais ne réduirait pas forcément les possibilités de corruption de ses représentants.

Je n'ai pas dit que les éventuels corrompus n'étaient pas (ou moins) coupables, j'ai dit qu'ils n'étaient pas encore clairement identifiés. A l'inverse, il n'y a guère de doutes sur l'identité de celui qui a fait d'importants retraits en liquide. Alors pourquoi focaliser l'attention sur les premiers sinon pour détourner l'attention du second?

Effectivement, il faut probablement réformer le fonctionnement des syndicats... et des organisations patronales telles que l'UIMM.

Vous dites : "Si nos syndicats étaient plus représentatifs de la population et tenaient enfin un discours pragmatique et collant aux réalités de notre temps, [...] Ils auraient [..] des adhérents en grand nombre, au lieu de ne représenter que 7 à 8% de la population "laborieuse" de ce pays."

Dit autrement : "si les syndicats avaient plus d'adhérents, ils auraient plus d'adhérents". Je vous propose donc de vous syndiquer sur le champ, ou de créer votre syndicat si aucun n'est à votre goût ;).

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité