Ma Photo

mai 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Retrait ou retraite | Accueil | Petit Villepin »

21 mars 2006

Commentaires

Fulcanelli

Drôle de coïncidence, je me suis inscrit hier pour être rédacteur sur AgoraVox, j'ai même balancé une note de mon blog qui a été refusée pour publication.

Robert Marchenoir

Le journalisme citoyen peut être très intéressant. On m'avait dit du bien d'Agoravox.

Mais avant la parution de cet article, j'ai été très déçu en faisant un tour rapide de leur site. Il ne manque pas de phraséologie ronflante sur le pouvoir de la base, les vertus d'Internet et la démocratie revisitée.

Or, la lecture du site donne l'impression que seul un logiciel est aux commandes, et qu'il n'y a personne à la tête pour inspirer, animer, organiser cette démarche de libre expression. Le résultat est souvent inintéressant à lire.

D'ailleurs, le site viole lui-même sa propre charte éditoriale, assez absurde il faut bien le dire. Agoravox prétend n'accepter que les articles apportant des informations originales, à l'exclusion de ceux qui se bornent au commentaire. C'est évidemment idiot.

Autant tirer un trait sur la quasi-totalité de la blogosphère, alors qu'Agoravox est, en pratique, un agrégateur de blogs. Bien entendu, la grande majorité des articles publiés relèvent du commentaire pur et simple. On ne voit pas comment il pourrait en être autrement.

Bref, Agoravox me paraît essentiellement une intiative destinée à promouvoir l'entreprise de technologie qui l'a lancée. Style Loïc Le Meur, si vous voulez. Je cause, je fais causer de moi, je fais le plus de mousse possible, et j'espère que ça retombera en bien sur mon chiffre d'affaires.

Ce type de stratégie peut donner de bons résultats si elle est mise en oeuvre par des entrepreneurs honnêtes, qui ont une vision forte, et qui se dévouent réellement pour la faire aboutir.

C'est le cas, par exemple, pour l'extraordinaire site de statistiques Nation Master, développé sans contrepartie financière par le patron d'une entreprise australienne de recherche d'informations sur Internet. Une configuration semblable à celle d'Agoravox.

Cette entreprise australienne en attendait, vraisemblablement, une notoriété mondiale très coûteuse à obtenir autrement.

La différence, c'est que le créateur de Nation Master a bien fait son boulot. L'éthique du travail à l'anglo-saxonne, quoi. En France, l'éthique du travail ressortit davantage de la combinazione: je cause beaucoup, je truande pas mal et j'en fous pas lourd.

Eric Dupin

Versac a pris la peine, dont je m'étais dispensé, de préciser pour quelles raisons ce "documentaire" est une triste plaisanterie. Son article est repris - à la "une" s'il vous plaît - par... Agoravox !

Hugues

C'est peut-être qu'il existe encore quelques vagues différences entre journalistes et blogueurs : http://hugues.blogs.com/commvat/2006/03/ceci_nest_pas_u.html

Carlo Revelli

Bonjour Eric,

Je vais vous répondre sur le sens de mon approche en reprenant
certains éléments que j'ai déjà dis ici ou là. Je préfère être
redondant que mal compris.

Mon objectif avec cet article était de susciter un débat sur cette
question qui, selon beaucoup, présente encore quelques zones d'ombre.
Le fait d'avoir mis à la Une du site, l'article d'un autre rédacteur
inscrit sur AgoraVox (Versac), et qui conteste cette vidéo, va dans ce
sens.

Bref, malgré les critiques qu'on peut lui adresser, cette vidéo est
pour moi uniquement un moyen de relancer le débat. Je n'ai aucun parti
pris et aucune certitude sur ces évènements.

Je partage assez la vision de Laurent Gloaguen d'Embruns sur
cette vidéo:

"C'est une bonne synthèse, abordable, des très nombreuses questions à
ce jour sans réponses claires, des points factuels qui entretiennent
des doutes légitimes pour quiconque a une approche sceptique. Des
points sont immédiatement contestables, d'autres sont bien plus
troublants. Généralement, après avoir vu ce film, on passe des heures
sur le Web a chercher des compléments et à débattre avec soi-même."
http://embruns.net/logbook/2006/03/18.html#003476

Oui, j'aime bien l'idée qu'on puisse soumettre un document à des
citoyens qui ensuite passent du temps pour faire des recherches sur ou
en dehors Internet pour le valider ou l'invalider. Naturellement,
c'est une approche qui présente des risques et il y aura toujours des
récupérations ou des dérives possibles.

Par ailleurs, je ne pense pas qu'on puisse considérer Bruno
Guglielminetti comme un dangereux conspirationniste. En effet, c'est un
"vrai" journaliste, avec une "vraie" carte de presse et qui écrit dans
des "vrais" médias comme Radio Canada ou le Devoir au Québec. Et lui aussi a fait le choix de relater ces faits, comme vous avez pu voir sur son
blog et sur le journal où il collabore:
http://www.radio-canada.ca/radio/techno/accueil-03-17-2006.shtml
http://www.ledevoir.com/2006/03/20/104764.html

Comme je l'ai dit à Versac, la question qu'il faut se poser est la
suivante: fallait-il diffuser ou pas cette vidéo? Selon certains,
comme Versac d'ailleurs, les attentats du 11 septembre présentent des
zones d'ombre et il semble donc souhaitable pouvoir en débattre. Pour
ce faire, j'ai fait le choix de mettre en avant une vidéo qui, malgré
les imprécisions ou les parti pris que certains ont déjà souligné et
que d'autres souligneront, a le mérite d'ouvrir une discussion sur un
sujet devenu tabou.

phil

"Triste plaisanterie", comme vous y allez. Qu'en savez-vous au demeurant ? S'éloigner de la thèse commune et officielle (poser des questions) semble confiner à l'hérésie, selon vous.
Bush et son équipe ont cherché à faire avaler au monde entier que Saddam Hussein disposait "d'armes de destruction massive", qu'en est-il ? Qu'écriviez-vous à cette époque, je suis curieux de le savoir.
Ce documentaire a le mérite de poser des questions. Tout le monde a bien compris qu'il était orienté, et ce doc. n'empêche pas chacun de penser.
Une des caractéristiques du journalisme américain c'est de se confronter aux faits, de les disséquer un par un. C'est cette démarche qui a guidé me semble-t-il le réalisateur.
Quant à Agoravox, je reconnais volontiers que l'article de carlo revelli y va fort sur le "journalisme citoyen" (un peu d'amalgame à mon avis). M'enfin, c'est sa thèse.
Ce qui me surprend, c'est que vous déploriez que les réactions à l'article soient principalement favorables : quel signifiant cela a-t-il pour vous ?

PMB

Je ne sais pas pourquoi, mais en lisant le message de Revelli, il m'a semblé entendre en écho le raisonnement scientifique-et-tout de ceux qui nient l'existence des chambres à gaz, celui de ceux qui auraient bien donné, dans un débat, cinq minutes aux juifs et cinq à Hitler.
Je sais que Bush and co nous ont bourré la coloquinte avec leurs ADM bidons. Je sais aussi que le 9-11 a été pour ces gens comme un divine surprise, Bush-Ben Laden même combat. J'ai toujours été étonné, aussi, du laps de temps (deux heures ?) entre le premier et le dernier crash.
Pour autant, je ne marche pas à cette nouvelle meyssânerie.

Fréderic

PMB, à partir du moment où on fait descendre le débat à ce niveau, je pense qu'il n'y a plus grand chose à rajouter... Vous avez introduit les "concepts" qui manquaient pour culpabiliser ceux qui iraient voir cette vidéo pour se faire une opinion: révisionnisme et antisémitisme. Chapeau. Vous savez comment clore un débat.

PMB

Frédéric,

Pour réagir comme vous le faites en pensant que SuperPMB a le pouvoir de clore un débat, c'est que vous êtes nouveau ici !

Je ne confonds pas s'informer sans préjugés et ne chercher qu'à conforter ceux qu'on a. Alors, que je veuille "culpabiliser ceux qui iraient voir cette vidéo pour se faire une opinion"... vous savez comment me faire dire ce que je n'ai pas dit Chapeau !
Allez, on se calme et on boit frais...

phil

@PMB,
je crois, comme Frédéric, que rabaisser le documentaire au niveau de "ceux-qui-nient les chambres à gaz" procède de l'amalgame franchement malsain, propre à dissuader les gens de voir le film. Et ne mélez pas l'antisémitisme à cette affaire, s'il vous plaît.
Argumentez svp, on en reparle après.
En attendant, à chacun de se faire son point de vue.
Je bois frais, à votre santé.

PMB

"ce que je n'ai pas dit. Chapeau !"
(Je n'ai pas dit chapeau, on n'est pas au cinoche !)

PMB

Là, je sens que je vais m'énerver. Phil, l'antisémitisme, auquel je ne pensais surtout pas en donnant cet exemple rebattu de fausse équité, son évocation (qu'on soit pour ou contre, et moi je suis contre) est devenu le pont-aux-ânes de tout débat. Tiens, exactement comme pour ce prof de Gerson qui, ayant eu le malheur de promettre le four à un petit c... (affaire Ricci, googlez ce nom et Gerson), s'est vu traiter de ce que rien dans sa vie ni dans ses engagements n'autorisait quiconque à lui faire ce reproche.
Vous aussi, si j'en juge par votre pseudo, n'êtes pas un contributeur habituel de ce blogue. Pas de problème, bienvenue au club mais, svp, "jouez le ballon, pas le joueur".
Vous voulez reparler. Moi j'ai un défaut, bien connu ici : je parle avec des gens de toutes opinions (donc différents des miennes) s'ils sont courtois.
A vous de voir.

phil

Je joue le ballon, PMB, je reprend la balle au bond. C'est bien vous qui avez comparé le discours de Revelli sur le docu. aux méthodes pseudo-scientifiques des révisionnistes qui nient les chambres à gaz. "Il m'a semblé entendre" avez-vous dit. C'est votre point de vue.
Moi je trouve que vous faites de l'amalgame... C'est tout. Si vous avez des arguments pour faire valoir cette comparaison je suis prêt à les écouter. Mais permettez que je sois, à priori, en désaccord avec vous.
Et en vous disant cela je suis courtois que je sache. Et pour reprendre votre expression : "Allez on se calme et on boit frais".

PMB

Je veux donc simplement dire qu'on a cherché à prouver, preuves à l'appui, que les chambres à gaz n'ont pas existé, et que là on cherche à prouver, preuves à l'appui, que d'autres explosions ont eu lieu qui viendraient de bombes disposées à cet effet dans une opération "coup tordu" montée par l'administration Bush.

On va jouer franc jeu : moi, je ne suis pas pro-Bush, ou alors on m’aurait prévenu. Je le vomis, lui et sa clique, à un point que l’Atlantique ne sera pas de trop pour nettoyer la place après ma réaction stomacale. Mais je n’ai pas besoin pour ça de thèses conspirationnistes au délire extrêmement structuré, impossible à démonter car ces gens trouvent toujours autre chose à nous opposer. Si vous partagez cette vision, c’est votre droit. Mais moi je n’ai pas vocation à remplir le tonneau des Danaïdes, et vous laisserai poursuivre, sans moi. En toute courtoisie.
:-)

Eric Dupin

En effet, on se calme... Hélas, la manière dont ce "débat" a été engagé par Agoravox est porteuse de tous les dérapages.

Carlo,
Bien sûr que vous n'avez pas explicitement pris position en faveur de la thèse défendue par ce "documentaire". Mais vous le soutenez néanmoins en partageant l'idée étrange qu'il s'agit d'une "bonne synthèse" alors qu'il relève plutôt du montage faussement impressionnant. Et je ne crois guère que tous les internautes pourront se faire une idée juste des arguments "scientifiques" invoqués en grapillant des informations sur le net. Gare au mirage de "l'expert citoyen" !

Phil,
Rassurez-vous, je n'ai jamais écrit que Saddam Hussein possédait des ADM. Par ailleurs, le "documentaire" en cause est tellement peu représentatif du "journalisme américain" respectueux des faits qu'aucun journal US ne s'en est fait l'écho. J'observe enfin avec tristesse que l'article de Revelli est noté positivement par les trois-quarts des internautes d'Agoravox tandis que celui de Versac qui le critique est perçu majoritairement de manière négative. Il est toujours plus séduisant de croire à une conspiration...

PMB

Eric,

Merci, je vais pouvoir arrêter de pleurer !

PMB

Tiens une petite incise sur les ADM (pourvu que je ne me fasse pas globloguer moi aussi).

Ce que cette histoire révèle, selon moi SuperPMB, c’est le colossal mépris des Bush-Blair and co pour leurs opinions publiques. Ils ont dû se dire : jamais nous ne vendrons notre guerre sur le seul motif de libérer les Irakiens de son tyran, nos peuples qui sont aussi égoïstes que nous n’accepteront jamais. (Et pour le pétrole, chut). Alors que si on arrive à les persuader que le premier anthrax venu d'Irak par les voies du Saint-Esprit peut saupoudrer leur cheese-cake, c’est bonnard Bernard. En fait, la seule ADM qu’avait Saddam, c’était lui, et sur son peuple*. Tant qu’à attaquer un danger public, c’est en Iran qu’il fallait aller. Oui, mais c’est trop tard.

* Bon, avec la guerre civile, ils ont ce qu’il faut en magasin. Merci qui ? Merci Deubyâ, merci Tony.

Carlo Revelli

Eric, je ne pense pas avoir dit qu'il s'agit d'une "bonne synthèse"
(je crois que vous référez aux propos du journaliste québécois) même
si j'ai dit que les réalisateurs avaient fait un travail d'enquête.

Mais comme vous l'avez rappelé, je soutiens en effet l'idée que "c’est en
effet notre devoir de citoyen de visionner, analyser, décortiquer, et
éventuellement critiquer ou dénoncer ce genre de document". Et si
aujourd'hui pas tout le monde n'a les moyens de le faire, sachez que
la plupart des jeunes ne se font pas duper car ils ont grandit avec
les logiciels de montage ou de manipulations d'images.

Je pense aussi avoir mis en garde à plusieurs reprises le lecteur et
notamment lors de ce passage:

"Il est évident que ce processus n’est pas sans risques, et les
dérives potentielles sont importantes notamment vers la
désinformation, ne serait-ce qu’en raison de la facilité pour tout un
chacun de manipuler des images ou des vidéos. Néanmoins, ce phénomène
est inéluctable et c’est à nous de trouver les garde-fous nécessaires
pour minimiser ces dangers."

Les théories conspirationnistes profitent et se nourrissent du manque
de transparence et de communication (volontaires ou involontaires) de
certains hommes politiques et de certains médias. A partir du moment
où un évènement litigieux est décortiqué, détaillé, discuté et analysé
sous tous ses angles et qu'il ne présente plus aucune zone d'ombre,
les délires conspirationnistes n'ont plus lieu d'exister.

LEBROC

des murmures, toujours et encore, des murmures, même pas "libérés"...

Nicolas

Eric, je m'étonne connaissant vos faits d'arme que vous vous offusquiez d'un article qui n'a pour objet que de "donner à penser" et qui exprime des doutes sur les éléments qui, puisqu'ils seront dévoilés par d'autres, pouraient l'être sans ses même doutes et recul exprimés. Ou alors est-ce l'emmergence forte de ces médias sans carte de presse qui justifie ce ton ?!

Allé, libre à vous de me trouver de mauvaise foi ;)

Bloup

"Et si aujourd'hui pas tout le monde n'a les moyens de le faire, sachez que la plupart des jeunes ne se font pas duper car ils ont grandit avec les logiciels de montage ou de manipulations d'images."

C'est pourquoi la plupart des commentateurs d'Agoravox semblent donner plus de crédit à ce documentaire manipulateur qu'à sa contre argumentation. Sincèrement, moi, ça me fait plutôt froid dans le dos, qu'une très bonne vidéo puisse ainsi geler tout esprit critique.

Comme le dit très bien Eric : "Gare au mirage de l'expert citoyen !" Qui sait, comme les experts reconnus parfois, donner du crédit à n'importe quelle élucubration.

Robert Marchenoir

Dieu sait si je suis un militant des blogs.

Mais attention au postulat naïf selon lequel "les jeunes ne se font pas duper, car ils ont grandi avec les logiciels de montage ou de manipulation d'images".

En matière d'esprit critique et de faculté de jugement, la connaissance de la technologie ne remplace pas la culture et la connaissance du monde tout court.

Et en la matière, je crains que notre système éducatif n'ait fait la preuve de ses contre-performances depuis des décennies. Contre-performances exponentielles, bien entendu, puisque des élèves décérébrés à ce régime deviennent professeurs à leur tour, et s'empressent d'infliger aux autres ce qu'ils ont subi.

D'ailleurs, l'insistance de ce même système éducatif à "démonter les discours", à analyser les oeuvres littéraires sous l'angle "d'où tu parles?" au lieu d'essayer d'écouter sincèrement ce qu'ont à dire leurs auteurs, à inculquer aux élèves que tout le monde leur ment et qu'il faut se méfier de tout, alimente directement la paranoïa conspirationniste qui se manifeste au moindre prétexte, comme ici.

Et la "connaissance des logiciels de montage", alors, nourrit les fantasmes au lieu d'assainir le jugement.

PMB

Ne soyons pas simplistes, mais 100 personnes qui se trompent mises bout à bout, cela fait-il une vérité ?
Moi, je viens sur les blogues pour écouter des points de vue, pour trouver la perle rare qui réussira à me faire évoluer car elle apporte autant d'éclairages que de questions. (J'ai trouvé ça récemment sur Carte de Presse, si, si).
Pas pour être informé. Etre vraiment informé, il y a longtemps que je ne poursuis plus cette chimère.

Pour en revenir au point de départ de cette note (la dénonciation du supposé rôle de la Busherie dans le 9-11), ne vaut-il pas mieux chercher à savoir pourquoi tous les signaux d'alerte (cf article de Riché sur le procès Moussaoui) n'ont pas fonctionné. Incompétence des fonctionnaires du resneignement ? Méconnaisssance américaine du monde extérieur ? Je suis preneur de toute réflexion là-dessus. J'ai bien dit réflexion, utilisation de faits avérés et non fantasmes sur des impressions ou des signes isolés de leur contexte, non délires de boys-scouts de l'investigation.

phil

Pour prolonger la discussion, avec des éléments tangibles sur la mise en cause de la version officielle des événements du 11/09, voici l'adresse d'un site qui me paraît intéressant (http://www.scholarsfor911truth.org/). Quelques pointures universitaires, politiques, des militaires de haut rang aussi (rubrique "who we are") en sont à l'origine. Le site n'est pas un délire paranoïaque à la X-Files et mérite qu'on s'y attarde (prendre son temps, il y a de la matière).
A noter qu'aux Etats-Unis il y a des dizaines de sites web consacrés à cette question.

blabla

Très intéressant ce site sur les événements du 11/9 dont parle phil.
On y découvre certaines informations assez sidérantes, et à vérifier bien sûr, comme celle ci sur les projets de faux actes terroristes dans les années 1960 pour justifier une attaque américaine contre Cuba.
http://abcnews.go.com/US/story?id=92662&page=1

José

Notre journaliste de service ci-dessus sait : eh oui, il a sa carte de journaliste et ses entrées chez Libération, vous savez, le journal que les "mainstreams" médias nous disent qu'il est "de gauche", donc forcément il sait.

Il raille à tour de bras, oublie de dire que 50% des new-Yorkais ne croient PAS à la thèse officielle (seuls 30% croient la thèse officielle), et en profite pour flinguer Agoravox, et ses lecteurs avec pendant qu'il y est.

Tellement facile.

Ceci constitue une nouvelle DERIVE CITOYENNE CAVIAR : on voit de plus en plus de journalistes "embeded" (spirituellement parlant, voire financièrement) envahir les blogs pour faire "citoyen".

En fait certains blogs sont trompeurs, car on y trouve bien souvent la même soupe que celle qu'on nous sert à Libération ou le Figaro, ou Le Monde : les mêmes auteurs mais avec des mots plus doux et un look style journalisme de proximité, plus "citoyen" sur la forme mais identique dans le fond...

Décidément, l'espace de liberté se rétrécit de plus en plus, et ce n'est qu'un début, profitons-en.

PMB

"Décidément, l'espace du soupçon s'élargit de plus en plus, sur Agoravox et ailleurs, et ce n'est qu'un début, profitons-en."

The World Intox Company

Eric Dupin

En réponse à Carlo Revelli qui s'enferre en se retranchant derrière la question "A-t-on le droit de poser des questions sur des sujets "sensibles" ? Le cas du 11 septembre":

Je dirais même plus, Carlo Revelli, il faut avoir le courage de réouvrir tous les dossiers sensibles. Par exemple, un des plus gros mensonges des dernières décennies est d’essayer de nous faire croire que l’homme a marché sur la Lune. Quelle ineptie ! Les pronétaires qui font l’effort de s’informer sur le net trouveront des tas d’éléments plus que troublants qui montrent que les Américains ont inventé leur voyage sur la Lune.

Voir l’excellent article Krishna : http://www.krishna.org/Articles/2000/12/00227.html

L’imposture est également démontée, photos à l’appui : http://www.ufos-aliens.co.uk/cosmicapollo.html

Autres détails que les grands médias nous ont cachés : http://www.geocities.com/apolloreality/

Bien sûr, je n’affirme pas que l’Homme n’a jamais été sur la Lune. Je dis simplement qu’il est du Devoir de tout Internaute de vérifier par lui-même si ces preuves de la supercherie sont fondées.

Et qu’on ne nous dise pas que tout ceci n’est pas sérieux : la chaîne américaine réputée pour sa qualité d’information Fox TV a diffusé, le 15 février 2001, une émission intitulée "Conspiracy Theory : Did We Land on the Moon ?"

;-)

PMB

Caro Revelli, caro mio, ne croyez paz cet encaviardé d'Eric Dupin : un homme est bien allé sur la lune. Moi. Et j'ai un témoin. Une dame très comme il faut, que j'ai manqué écraser avec mon scooter, et qui m'a crié : "Encore dans la lune, hein !".

Carlo Revelli

Merci Monsieur Dupin, pour la richesse et l'originalité de votre réponse qui, j'en suis sûr, permettra de faire avancer le débat de manière constructive.

Je conçois très bien, qu'en tant qu'éminent journaliste, toutes ces "élucubrations citoyennes" vous fassent sourire. Selon vous, AgoraVox aurait commis une grave erreur en parlant de cette histoire. J'espère que vous allez également contacter la CNN qui pratiquement tous les soirs depuis la semaine dernière consacre un reportage à la question. Des fous conspirationnistes même là-bas...! Décidément, on n'est plus à l'abri nulle part...

Michel

Et Neil Armstrong a bien dit: "Good luck, Mr. Gorsky"
http://www.truthorfiction.com/rumors/a/armstrong-gorsky.htm

Z.

-
Bonjour Eric.

Je me suis perdu sur Internet et j'ai atteris sur votre blog par hasard.
J'aimerai réagir à votre message concernant AgoraVox (que je connais encore peu).

Comme bcp de personne, malgrès mon niveau d'étude universitaire, je lis peu la presse et me contente des gros titres, et bien sur: du journal télévisé de France2, mais aussi d'Euronews.

Vous avez raison d'être critique sur le contenu de l'information, en particulier sur Internet: car la désinformation y est aussi facile.

Par contre, vous faites un amalgalme, entre :
l'information : 'conspiration or not conspiration',
et les journalistes qui traitent ces informations: vous ou ceux d'Agoravox,
pour etre plus précis: vous êtes du coté de l'évidence, par opposition à ceux qui ne le sont pas, je trouve cela très binaire.....
et en tant que journaliste, vous employé un vocabulaire sentimal et qui juge.. :
"vient de publier à la "une" un article exemplaire du _mauvais_ journalisme amateur"
"qui _insinue très lourdement_"
"par l'administration Bush _!_"
"dont il recommande _chaudement_ le visionnage."
"En qualifiant ce montage _fantaisiste_ de véritable travail d'enquête"
" _Hélas_, la lecture des"
"article est _édifiante_"
"La fascination de Revelli pour les "médias des masses" et la "vlog surveillance" est parfois _périlleuse_."

Bref, où sont les hypothèses, vos arguments, vos conclusions, etc...

Votre message est plutot un contre-message..,
est-il informatif alors?,
où puis-je me faire ma propre opinion surtout ?
Par ma part, je n'ai pas encore lu en détail l'article d'AgoraVox, ni visionné le reportage,
mais vous ne m'aidez pas si vous pensez à ma place ;)
(nous partageons une pensée commune?, les évidences sont elles dans le détails les meme pour tout le monde, etc...)

Bien cordialement, Z.

Robert Marchenoir

Pas mal, Eric, pas mal.

Moi-même, je ne suis jamais allé en Chine. On m'en parle, on m'en parle... Mais allez savoir? Qui me prouve que la Chine existe vraiment?

Faire croire à l'existence de la Chine, ce n'est peut-être qu'une vaste conspiration des capitalistes ultra-libéraux mondialisés pour nous faire avaler le CPE!

Michel

Le problème avec les rumeurs et autres fausses, nouvelles est que le facteur de mérite: V x I (V= véracité ou probabilité de véracité, I = importance de la ,nouvelle) est bon (V petit, mais I grand). Il faut donc publier la fausse nouvelle. Par contre, comme chacun se doute que la nouvelle est fausse, la publication du démenti à un facteur V x I très bas (I est très petit). Le démenti n'est donc pas publié.

On retrouve le même phénomène pour les impostures scientifiques. Voir Michel de Pracontal: "L'imposture scientifique en dix leçons."

Le pentagone fait fantasmer, il n'est pas accessible au public, les militaires en charge des lieux sont tenus, par sécurité, à un devoir de réserve, d'où la rumeur.

Robert Marchenoir

Michel, j'ai mal à la tête.

Yuca de Taillefer

Monsieur Dupin, je désire vous écrire en tant que rédacteur Agoravox :

Tout d'abord, vous dites : "En son principe, Agoravox est une excellente initiative." je partage votre avis, je trouve l'initiative excellente.

Ensuite vous dites : "Comment distinguer le témoignage fiable de l'affabulation libre, le commentaire informé de la rumeur fantaisiste ?" Là je tique : et qu'en est-il des médias Monsieur Dupin? Bien sûr qu'il y a du témoignage non fiable et de l'opinion libre et de la rumeur, mais réveillez vous Monsieur Dupin, dans la télé et dans la presse c'est exactement la même chose, je ne vois pas pourquoi tout Agoravox serait à jeter tout simplement parcequ'il est pareil et à la fois différent de ce qui nous apparaît comme "traditinnel" et "légitime".

Qui d'après vous manipule le plus Monsieur Dupin si ce n'est les Institutions, les Etats, les Communiquants (même l'AFP et Reuters arrivent à "manipuler" leurs informations reprisent en copier-coller dans la plupart des journaux) etc... Agoravox n'apparait que comme un contre-pouvoir de paroles de citoyens et je ne vois pas pourquoi Mr Revelli ne pourrais pas s'exprimer dessus : tout est relatif et c'est à chacun de juger de cette relativité pour ensuite forger son opinion.

En bref, Agoravox n'a pas plus ou moins de qualité ou de défaut que le reste, je ne vois pas alors l'intéret d'un procès d'attention contre Agoravox et Mr Revelli pour ce qu'il dit. Mr Revelli ne dit que ce qu'il veut bien dire comme moi et je suis LIBRE (et chacun est libre) de décider si ce que Mr Révelli vaut la peine d'être pris en compte et si la document mérite d'être visionné. C'est à chacun d'apprécier par lui-même.

C'est peut-être sur la conception de "journalisme-citoyen" qui révèle nos différences de vue Mr Dupin, et la différence entre ce que Agoravox désirait être à ces débuts et ce qu'elle est vraiment, mais c'est les initiatives qui font avancer.

Si vous prenez toutes les "enquêtes d'investigation" de toutes les télés du monde comme parole d'évangile, je vous pleins Mr Dupin.

Et pourquoi est ce ainsi? Tout simplement parce que l'information est circulée par de l'humain, et donc toutes les distorsions sont possible.. dans le même temps sans l'humain, pas d'information.

Tout le monde me dit que Chirac gouverne la France.. et si ce n'était qu'affabulation, que conspiration, qu'une mass-manipulation, n'est ce pas qu'une vaste supercherie? en effet, avez-vous l'impression qu'en France, quelqu'un pilote l'avion?

Journal télévisé

Je suis pour la presse alternative mais elle ne peut remplacer le JT du soir. Il ne faut pas renoncer à l'améliorer, le rendre plus démocratique.

Marco

Bonjour à tous,

Provocant,choc, d'jeun, agaçant, Loose Change est un épiphénomène du mouvement de contestation de la thèse officielle sur les évènements du 9/11.
Il est réalisé par des personnes convaincues depuis longtemps, qui ont choisi délibéremment de s'exprimer un ton au dessus.
Secouage de cocotier !
Ne pas sous estimer l'adversaire
Fautes intentionnelles afin de susciter davantage de réactions, d'occurences sur le Web ?
En dehors de toute polémique sur le fond et la forme, leur courage doit être salué.
Ce ne sont absolument pas des gens irresponsables.
Ne vous alarmez pas, il n'y a aucun danger de perversion de notre jeunesse!
Que des ados maléables,sans expérience,sans esprit critique,se laissent berner par ce nouvel os à ronger ? Dans deux jours ils n'y pensent plus !

Prenez quelques heures de votre temps par jour pour mener votre propre investigation, les sources sont innombrables.
Le réel danger c'est de se retrouver, comme moi, au bout de six mois de travail, en proie à de sérieux problèmes psychologiques.
La trahison, la perte de confiance sont douloureux.

>-Pourquoi-la presse française occulte elle ces informations ?

>Parce qu'elle est très sérieuse, évidemment,et surtout li-bre et indépendante
soumise, bon gré, mal gré, aux plus respectables autorités de contrôle.

C'est sécurisant pour moi.
Donc mea culpa, je me suis égaré un instant, et j'ai très honte d'avoir cru aux (fou)thèses conspirationnistes.

> Mais pourquoi, pourquoi donc at-il fallu que je tombe sur ce document nauséabond, oeuvre fumeuse d'un illuminé associal :

http://www.politiquedevie.net/Etats-Unis/BaudisCASCarlyle.htm

Au secours, là ça fait-très-mal!
Dites moi,je vous en conjure, que penser ! c'est plus facile !
C'est l'ironie du désespoir, pas une attaque contre la corporation des journalistes hexagonaux.
Encore moins une attaque personnelle Monsieur Dupin.

"Et si vous aviez tords, on ne sait jamais Faites-vous mal!"

Ce n'est qu'une exortation amicale de ma part.

Cordialement

"Je sais, je sais"
Gabin

Emmanuel

Je découvre ce billet avec beaucoup de retard, merci Eric de cette analyse pleine de sang froid, je partage grandement votre sentiment. Nul média n'est à l'abris d'un dérapage mais quand il est organisé par sa propre direction le discrédit est total. Amateur est en effet le mot définitif

René

Que d'efforts déployés pour éviter la douloureuse perte de ses illusions. Que ne ferait-on pas pour ne pas risquer de remettre son opinion en question

Une vérité est-elle trop difficile à supporter ? Alors on se bouche les yeux et les oreilles. on s'invente des raisons,on se convainc que ces types délire ,que les vidéos sont trafiquées manipulatrices etc...

c'est tellement plus confortable le prêt à penser !
Au lieu d'étudier objectivement le message, on dénigre les porteurs du message qui invitent à fouillez un peu. Quand quelqu'un montre quelque chose du doigt certains fixe le regard sur le doigt.

On reprend le qualificatif de conspirationistes et ce faisant : on a tout dit ! et on peut continuer à dormir sur ses confortables idées.
Tiens il y a cent ans c'était l'affaire Dreyfus et il y allait de l'honneur de l'armée C'était imp-en-sable ! que des militaires de l'état major aient fait comdamner un innocent ? Gageons que les polémiques devaient ressembler à celle ci ?

zwepro

Il y a egalement une version sous titree en francais du reportage "Did we land on the moon" qui circule sur le reseau eDonkey.
ed2k://|file|Did_we_land_on_the_moon_-_sous_titres_francais_-_Fox_Conspiracy_Theory.avi|340314700|5210A68867BB66CB3FE4D28BF612463D|/

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité