Ma Photo

septembre 2017

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

--------------------------

RECHERCHE

  • Google

----

Blog powered by Typepad

script mobile

« Machine Sarko | Accueil | Péché capital »

08 décembre 2005

Commentaires

Raphaël A.

Et après le medef s'étonne de la morosité française...

JIB

Oui enfin je suis pas sur que l'étude en question est valable pour une ancienne entreprise d'état en sur-effectif avec des statuts de personnel hyper-avantageux.
Comparer Michelin qui connait la compétition internationnale depuis toujours et EDF me semble pas trés valable.
Pour le cours de bourse on verra à la fin de l'hivers ou dans un an ou deux, pour voir si c'est vraiment une mauvaise affaire. Ca dépendra beaucoup du gouvernement et de son attitude vis à vis des tarifs d'EDF.

Basta

Un commentateur matinal déclarait de manière très assurée que les cours montent quand les suppressions d'emploi sont annoncées...
A l'heure qu'il est le cours de l'action EDF baisse de 0,13% !
Beaucoup d'avis purement idéologiques sur l'action EDF, beaucoup de wishful thinking. Pendant ce temps-là, 7 milliards sont entrés dans les caisses d'EDF, l'état, surendetté, n'ayant plus les moyens.

Nimbus

A propos des avantages des travailleurs EDF:
dites vous connaissez SAS ?

C'est une boite americaine qui vend un logiciel de statistiques. Alors, tenez vous bien, elle a de quoi faire palir de jalousie les sieurs d'EDF.

Elle a beau etre privee (et qui plus est americaine),cette boite, il n'empeche que les employes sont aux 35 heures, parmis d'autres avantages.

http://www.chartcourse.com/article_SAS.html

Comme quoi, il y a encore des gens qui pensent que reposer un cerveau ca a du bon pour la productivite...

mathias

j'ai peur de comprendre : la logique de competitivité, la concurrence, vous etes contre ?

y a plus que la LCR et LO qui soient contre l'economie de marché je crois

en quoi la fourniture d'electricité serait forcement un service public géré par une entreprise etatique ?

pourquoi pas aussi les cornflakes du matin ? le lait , la viande ? le logement ?

Séverin

"Mais une étude datant de quelques années montrait que, sur le moyen terme, les sociétés destructrices d'emplois enregistrent de moins bonnes performances financières que celles qui augmentent le nombre de leurs salariés."

En même temps faut pas sortir de St Cyr pour le comprendre.
-On embauche quand on est sur un secteur/segment porteur et le potentiel de croissance rend l'action attractive.
-On vire pour comprimer les coûts, quand on est sur un marché mûr ou déclinant, ce qui ne laisse pas augurer de grande amélioration à long terme pour les résultats, l'action et le reste...

Séverin

@Mathias

"en quoi la fourniture d'electricité serait forcement un service public géré par une entreprise etatique ? "

Ca dépend si l'on vise la sécurité et la qualité de service ou pas...

EDF a rétabli le courant en un temps record il y a une semaine en Bretagne et en 2000 en France...quand d'autres s'offraient des pannes (Californie) ou des "Nuit Blanche" dans le noir (Rome).

Question de choix, tout ne doit pas nécessairement aller au privé (qui ne gère pas TOUT toujours mieux).

Michel-Pascal

Service public n'est pas obligatoirement synonyme de qualité de service, demandez aux banlieusards parisiens ce qu'ils pensent de la SNCF.
L'EDF est un exemple positif, encore qu'il y ait beaucoup à dire sur leurs investissements hasardeux en Amérique du Sud.
Si France Télécom était resté un service public à monopole, bénéficierions nous de toutes les facilités actuelles, c'est la concurrence qui les a poussé à avancer.
Une entreprise doit être soumise aux clients qui peuvent la quitter et à l'actionnaire qui la dissuade de lancer des investissements inconsidérés.
Publique ou privée quand elle est en situation de monopole, c'est le client ou l'usager qui en subit les conséquences.

Gilles Klein

Eric a écrit "EDF annonce la suppression de 6000 emplois en deux ans"

Heu, ce projet avait été annoncé il y a plus d'un an ! "Confirme" me parait donc plus exact ..

Eric Dupin

Gilles, j'ai sans doute eu tort de reprendre le verbe "annoncer" utilisé par la dépêche AFP à laquelle je renvoie. Un lecteur attentif de la note aura tout de même noté que le choix stratégique de réduction des effectifs avait été effectué antérieurement... ce qui n'était pas précisé dans la dépêche d'agence.

Robert Marchenoir

Sur le débat qui consiste à savoir si les missions de service public sont mieux accomplies par le public ou par le privé, il est intéressant de lire le point de vue d'Albin Chalandon, consacré à la privatisation des autoroutes:

http://www.lefigaro.fr/debats/20051207.FIG0105.html

Au sujet des autoroutes, problème fondamental et effroyablement technique, je regrette d'ailleurs que la presse n'ait pas rempli correctement son devoir d'information.

En ce qui me concerne, je ne comprends rien à tout ce qui nous a été raconté: je suis donc bien en peine de me former une opinion.

Séverin

"Sur le débat qui consiste à savoir si les missions de service public sont mieux accomplies par le public ou par le privé"

Il me semble qu'il ne faut pas chercher de réponse unique au sujet des privatisations, de la gestion privé/ public.

Ce qui doit être cherché est l'interêt du client/ contribuable.

EDF en Bourse, cela permet de lever des fonds pour investir, à l'heure où l'Etat n'en a pas (comme pour les autoroutes à l'époque).
Mais une gestion complètement privée du nucléaire et de l'électricité n'est pas souhaitable.

Les autoroutes ont été bradées (cf. l'évolution des cours des actions ASF, APRR et Sanef sur laquelle Vinci lance une OPA à 53€ alors qu'elle a été introduite à 38€ il y a 9 mois).

On a vendu en dessous de ce que ça vaut, tout en privant l'Etat de la rente des autoroutes pour réhabiliter les réseaux secondaires (l'article cité par RM l'explique bien).

Sur d'autres services comme le rail, on peut au moins souhaiter la concurrence et l'abandon des activité déficitaires de la SNCF.

Cela permettra de ne plus faire supporter aux voyageurs les pertes du Fret, d'avoir un fret de bonne qualité grace aux opérateurs étrangers qui ont investi assez pour rendre le fret efficace(donc baisse de la pollution due au transport routier et baisse des coûts de transport).

Cela permettra de vendre nos technologies de transport de personne (rentable) ailleurs et d'étendre notre marché en Europe.

Si l'on fixe un cahier des charges strict et controlé (sur la qualité du rail, le réinvestissement, les conditions de travail...), que l'on organise le trafic au niveau européen, on aura les avantages sans les problèmes liés à une dérégulation sauvage (comme en angleterre).

Il ne s'agit donc pas de se positionner idéologiquement, mais de voir au cas par cas où se trouve l'intérêt du public.

Séverin

"EDF annonce la suppression de 6000 emplois en deux ans"

Ce choix a au moins le mérite de contrebalancer (un peu)les excès liés au statut d'agent EDF des décennies passées.

Le problème des services publics n'est pas nécessairement le monopole d'Etat mais plutot le statut des fonctionnaires qui rend toute réduction des charges budgétaires impossible.

chapelon

dans un souci de transparence et de defense du
service public,combien d'agents EDF pourraient me donner le prix de 15 metres carres en location dans paris et le prix d'un radiateur electrique a installer.au 7eme sans
ascenceur s'entend! et le prix de deux aller
retour en tgv par mois paris-st etienne en plus des 15 metres carres qui bouffent la moitie du salaire.
un postier du public qui veut une transparence sur vingt ans ,chiffres a l'appui. merci de votre silence ,avez vous l'eclairage dans votre pelouse ?je cherche un bout de pre pour camper

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

France Identitaire

  • Je publie le 2 février 2012 "La France identitaire - enquête sur la réaction qui vient" aux éditions La Découverte. Un site est consacré à ce livre où vous trouverez la quatrième de couverture, la table des matières, l'introduction et une revue de presse qui sera mise à jour progressivement. Vous pouvez lire aussi des extraits du chapitre consacré à la gauche publiés sur Slate.fr.

Suivez-moi sur Twitter

Publicité